Notre association a pour but de créer des lieux de rencontre, d'information et d'échange pour les parents.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 18 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 18 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 635 le Dim 19 Fév 2012 - 19:58
Derniers sujets

Partagez | 
 

 reveils nocturnes et sein

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alexandr
Invité



MessageSujet: reveils nocturnes et sein   Jeu 22 Oct 2009 - 19:14

Bonjour
Je reviens vers vous car le seul problème qui demeure c'est les réveils nocturnes. MA puce a 8 mois 1/2, j'ai repris le boulot il y a 2 mois et elle me reveille 2 à 3 fois par nuit: une fois vraiment pour manger et les autres fois j'ai plus l'impression qu'elle se reveille et me reclame. Le sein est la facilité car elle se rendort la plupart du temps tres vite. Elle a sans doute besoin d'etre rassurée. Mais la journée pour moi c'est dur. Mais ce n'est pas ça qui m'inquiète. Ce qui m'inquiète c'est qu'elle garde cette habitude et qu'elle n'arrive à s'endormir qu'au sein encore longtemps.
Lorsqu'elle se reveille j'essaie de lui mettre la sucette mais ça marche rarement, ça m'est arrivé de lui parler en la laissant dans son lit mais ça ne marche pas non plus
que pouvez vous me conseiller? Parfois je me dis que c'est comme le reste, ça disparaitra tout seul naturellement mais au cas où elle enregistre le message "je me reveille -> maman vient et me donne le sein dans le lit et je ne veux rien d'autre" pendant encore un an, aie aie aie....
merci
Revenir en haut Aller en bas
Caroline

avatar

Nombre de messages : 3518
Age : 42
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Ven 23 Oct 2009 - 7:31

Si ce n'est de lire les autres messages du post sommeil... pas trop d'autres idées, parce que je suis dans la même galère!! (et même pire, moi c'est 4 fois par nuits à 11 mois).
Perso je suis en train de tester l'homéopathie, mais je ne suis pas convaincue. moi aussi j'ai peu de continuer comme ça jusqu'à ses 3 ou 4 ans, et c'est pas possible!
Moi je pense qu'elle a un "souci" et je vais consulter une osthéopathe spécialisée pour les enfants qui a l'air très compétente et a déjà réglé des pbs de sommeil de ce genre...
Je crois les doigts!
En tout cas, mon seul conseil, essaye de te tourner vers l'extérieur pour te faire aider et éliminer tous les problèmes d'ordre physiologique ou psychologique.
Tu peux penser à ça :
- Homéopathie
- Osthéopathie
- Psy pour enfants (si tu pense que ça peux être ça l'origine)
- fleurs de bach
- Cododo
Bon courage!



Revenir en haut Aller en bas
Vrinne



Nombre de messages : 186
Age : 42
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Mar 27 Oct 2009 - 21:39

Je viens répondre un peu tard...
Ma puce a 9mois et il y a quelques semaines, elle avait recommencé à se réveiller, d'abord à 5h au lieu de 6h puis 2h en plus pour finir 23h - 2h-5h!!
Je répondais à sa demande par mise au sein (avec papa qui râlait un peu à côté comme je l'ai déjà dit dans un autre post...). Ca a marché un temps et après elle râlait même entre 2 mises au sein...donc on a pris la décision de changer de chambre...avec l'écoute bébé pour gérer de loin. Bon les 2 premières nuits, elles a un peu pleuré (en fait plutôt grogné) et au bout de 3-4 nuits, je me suis réveillée un matin en me disant que je l'avais pas entendu...
Pour son cas, je pense qu'elle a le sommeil très léger et le moindre bruit la réveille...
Revenir en haut Aller en bas
melplan

avatar

Nombre de messages : 2216
Age : 39
Localisation : Saint André de Chalencon (Haute-Loire - Auvergne)
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Jeu 29 Oct 2009 - 14:52

Eliott est passé dans sa chambre vers ses 7mois, car il était facilement réveillé. Depuis il se réveillait souvent, puis plus que 2-3 fois. Et il y a une semaine, il m'a fait 4 nuits completes.
Mais là, il se réveille à nouveau 4-5 fois et cette nuit il s'est passé un truc révélateur. D'habitude quand je l'entend je me lève dans la minute, le sein et on se recouche J'étais très crevée et j'arrivais pas à sortir de mon sommeil, il a grogné, puis pleuré (pas hurlé, hein Wink ) au bout de 5minutes tout compris, il s'est rendormit. et 3 fois ça s'est passé comme ça, je me suis levée qu'à 0h30 et 4h. J'aime pas le laisser pleurer, c'est pas mon genre, mais là j'en pouvais plus. Alors je me dis qu'après tout il est en train d'apprendre à se rendormir tout seul.
Et à la sieste, comme d'hab, il se réveille au bout de 3/4 d'h, j'ai fait pareil, en 4 minutes il s'est rendormit.
Je pense qu'il est "près" à faire ses nuits, faut peut-être que j'intervienne moins pour qu'il apprène à se rendormir seul.
D'un autre côté, j'aime pas qu'il pleure.
Revenir en haut Aller en bas
Vrinne



Nombre de messages : 186
Age : 42
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Jeu 29 Oct 2009 - 21:53

Je te comprends très bien Melplan! Et moi aussi c'est pareil je n'aime pas qu'elle pleure mais au bout d'un moment, quand tu es zombie la journée, faut quand même arriver à dormir...alors. Bon moi ça a l'air de marcher aussi...juste il y a 2 nuits, pleurs (mais là, gros pleurs!) toute la nuit et elle se calmait que debout dans mes bras...pédiatre et diagnostique otite! Bon là ça a l'air d'aller mieux...
Revenir en haut Aller en bas
djoulaye
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8163
Age : 41
Localisation : Groslée
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Ven 30 Oct 2009 - 11:06

Moi non plus je n'ai jamais aimé laisser pleurer, mais tout dépend à quel âge aussi...

Je crois qu'il est important (pour le bébé et pour les parents) que le bébé aprenne à se rendormir seul... Vers 8-9 mois à mon avis onn'est pas obligée de répondre au premier appel, souvent il râlouille un moment puis se rendorment (pour l'âge ça dépend des enfants évidemment, et puis il faut "sentir" la chose, nepas trop se faire violence non plus...)

Pour moi quand ce n'était plus possible, je ne répondais plus !
Revenir en haut Aller en bas
http://julieportage.canalblog.com
Vougy

avatar

Nombre de messages : 6868
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Ven 30 Oct 2009 - 13:57

idem ici, en ce moment trop crevée pour être super performante la nuit. Je me lève du coup une fois pour une TT en milieu de nuit et si elle se réveille et n'arrive plus à se rendormir seule les autres fois c'est le papa qui prend le relais maintenant.
Il lui mouche le nez si nécessaire (toujours cette petite rhino qui traine) et ensuite il l'a berce et l'a recouche. Elle ralouille bien mais c'est comme ça moi 3 ou 4 TT par nuit c'est fini, peut plus!!!
Surtout quand Charlotte en rajoute une louche et se réveille 2 ou 3 fois aussi, je sature de mes gamines...

Ca c'est possible maintenant, mais impensable quand elle était toute petit. Je pense comme toi Julie, il est important à mes yeux qu'un petit passé un certain âge apprenne à se rencdromir seul. Et ça peut se faire progressivement, en douceur... En prenant son temps! Enfin j'y crois à mort!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
melplan

avatar

Nombre de messages : 2216
Age : 39
Localisation : Saint André de Chalencon (Haute-Loire - Auvergne)
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Lun 2 Nov 2009 - 9:35

Vous avez raison, Eliott apprend à se rendormir seul, du coup il se réveille encore 1 fois par nuit (ou plus du tout!) grince et se rendort, je ne me lève plus! Et on était chez belle-maman ce we, il a fait ses nuits aussi. Je pense que ces nuits où j'ai pas réussi à me lever, c'était une bonne chose, on a appris tous les 2 qu'il pouvait se rendormir sans moi, un vrai soulagement!
Revenir en haut Aller en bas
Caroline

avatar

Nombre de messages : 3518
Age : 42
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Lun 2 Nov 2009 - 12:36

Moi, je suis dépitée de vous lire...
Je me sens seule dans mes nuits de m... et vouée à me lever 4 fois.
J'en ai tellement marre.
Je voudrais retrouver une vie nocturne "normale", je ne demande pas à dormir 8 h d'affiliée (je n'ose même pas y penser) mais, au moins 4 ou 5 heures.
On a été "obligé" de mettre les filles dans la même chambre depuis de WE, et maintenant, j'ai peur que Zoé réveille Agathe quand elle pleure la nuit, donc, je réagis encore plus vite... ça pas dans le bon sens ça. Cette nuit, elle l'a effectivement réveillée, et elles se sont réveillées mutuellement pendant 1 heure, c'était horrible pour moi.
La séance d'osthéopathie dans laquelle je mettais bcp d'espoir n'a rien donné (faut dire qu'il y a eu la chute dans l'escalier 3 jours après), et je me sens démunie dans les solutions qui me restent. Encore de la patience, encore des séances d'osthéo (une ne suffit peut-être pas), la laisser pleurer (mais pas dans la chambre de sa soeur)...
Mais POURQUOI se réveille-t-elle toutes les 2 heures? Et à qui en parler? Mon doc n'est pas "choqué" ou ne prend le problème à bras le corps (on a essayé un traitement homéo qui n'a rien donné).
Je ne sais plus comment faire et pourtant, je n'en peux plus. Je suis en manque de sommeil, ma vie diurne est perturbée parce que je suis obligée de me coucher très tôt le soir pour tenir, et ma vie de couple, j'en parle pas...
Bref, pitié, arrêtez de dire que vos bébés dorment ! affraid
Non, je rigole, réjouissez-vous, savourez, profitez, et criez le fort! Peut-être que Zoé entendra!
Revenir en haut Aller en bas
melplan

avatar

Nombre de messages : 2216
Age : 39
Localisation : Saint André de Chalencon (Haute-Loire - Auvergne)
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Lun 2 Nov 2009 - 16:28

Un jour où t'en peux plus (c'est tous les jours? Rolling Eyes ) tu parles à Zoé entre 4 zyeux, tu lui dis que tu ne peux plus, que pour toi la situation n'est plus supportable, alors tu vas te lever pour elle mais moins souvent. J'ai fait ça avec Eliott il y a un mois, ça a peut-être un lien, mais progressivement il a de moins en moins eu de réveils.
Pour la nuit, elle se rendort qu'au sein je suppose? tu la prend dans les bras, un calinou, puis tu lui dis que t'es crevée que tu retournes te coucher (pas que tu essayes ou que tu voudrais, sois décidée) , propose la sucette ou le doudou, tu sors, tu y retournes si elle pleure toujours en attendant de plus en plus longtemps (perso de 3 secondes à 2 minutes).
t'as peut-être déjà fait tout ça, mais c'est juste ce que j'ai fait au début, on sait jamais, ça peut donner des idées.
Bon courage, Caro. Je profite de mon nouveau repos avec une petite pensée pour celles qui sont épuisées.
Revenir en haut Aller en bas
djoulaye
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8163
Age : 41
Localisation : Groslée
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Lun 2 Nov 2009 - 19:24

Y aurait pas moyen de mettre son lit ailleurs le temps qu'elle arrive à se rendormir seule Zoé ? Dans le salon par exemple ?
Moi j'ai eu un peu le même problème avec Angèle : elle dormait dans la chambre de son frère, donc je lui sautais dessus au premier grognement. Puis petit à petit j'en avais bien marre de me lever une ou deux fois par nuit (je sais c'est pas beaucoup Wink), donc je l'ai quand même laissée pleurer un peu et je me suis rendu compte qu'Hector ne se réveillait pas du tout ! Il faut dire qu'il était plus jeune, donc sans doute le sommeil moins léger ?

le problème n'est pas que ta fille se réveille toutes les 2 heures : ça tout le monde le fait, même les adultes ! Le truc c'est que nous nous rendormons très vite d'un cycle à l'autre, donc nous oublions ces réveils. Bref, il faut vraiment qu'elle apprenne à se rendormir seule , et à mon humble avis ça ne peut pas se faire autrement qu'en la laissant pleurer un peu(pas des heures évidemment Wink). Là dessus j'étais bien d'accord avec le médecin qui animait la conférence sur le sommeil l'autre jour...
Revenir en haut Aller en bas
http://julieportage.canalblog.com
milagro

avatar

Nombre de messages : 1336
Age : 42
Localisation : Biol
Date d'inscription : 11/09/2008

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Lun 2 Nov 2009 - 20:25

Je compatis vraiment Caroline!

Il y a eu une période ou Raphaël commençait à se rendormir seul une fois sur deux. J'ai alors eu beaucoup d'espoir... Je me deplaçais seulement s'il pleurait très fort. Mais maintenant il se met tout de suite à crier en faisant le signe "téter" et je ne supporte pas ses cris du tout du tout. J'ai bien essayé de le laisser quelques minutes car je n'en pouvais plus mais c'etait la cata! C'est toujours la cata.

J'ai remarqué qu'il y avait en plus une relation entre la durée d'endormissement et la longueur de son premier sommeil : S'il met une heure à s'endormir, il se réveille trois heures plus tard, s'il met 5 minutes à s'endormir, il se réveille au bout 1/2h.

Ces derniers temps, il se réveillait toutes les heures de la nuit (sauf celle où il ne s'est réveillé qu'une seule fois, je m'étais couchée en même temps que lui). Mais ça a tendance à se calmer. Le plus difficile c'est entre minuit et une heure du matin. En général, on passe l'heure réveillés. En plus il se réveille dès qu'on va se coucher. Je vais donc essayer de séparer son lit du notre (à defaut d'avoir une autre chambre).

Et je suis d'accord sur le fait qu'il doit se rendormir seul mais comment? Je le laisse hurler?
Je ne le supporterai pas! Je sais qu'il est capable de se rendormir alors comment l'accompagner en douceur?
Aujourd'hui je pense que j'ai trop attendu pour l'aider et je m'en veux terriblement parce qu'il aurait certainement préféré pleurer un peu plutôt que m'entendre crier dans la nuit que je suis fatiguée et que j'en ai marre!

Pas simple...
Revenir en haut Aller en bas
ALEXANDR
Invité



MessageSujet: reveils nocturnes et sein   Mar 3 Nov 2009 - 6:43

Je vois que je ne suis pas la seule!!!
Cette nuit je fus fiere de ma petite car elle ne m'a réveillée qu'une fois à 5h 25. Et en plus après le sein comme souvent à cette heure ci elle n'a pas trop envie de dormir, je l'ai couchée qd meme alors qu'elle était éveillée et elle a mis 3/4 d'h à se rendormir bercée par son mobile, grognant que le temps que son mobile se remette en route. dommage que son papa l'ait reveillée en prenant sa douche!!
Ce qui est sûr c'est que c'est tjs tres variable, une nuit ça peut etre bien et le lendemain la cata. J'ai acheté le livre de Pantley , mais je n'ai pas encore tout lu.
je ne peux pas la laisser pleurer et le livre de Pantley me conforte dans cette idée. Par contre j'eesaie de ne pas tujours réagir au quart de tour , parfois comme les autres copines qui ont témoigné elle se rendort apres avoir grogné 2 ou 3 mns.
J'ai le sommeil très léger alors ça me reveille qd meme mais au moins elle se rendort seule.
PAs grand chose d'autre à faire à priori vus les témoignages!
alors courage . SI je trouve une idée merveilleuse dans le livre je vous le dirai.
Je me dis parfois que ma petite regresse car la journée aussi elle s'endort au sein qd je ne travaille pas alors que chez la nounou elle s'endort toute seule sans rien dire. mais tous ces instants n'existeront bientot plus car elle aura grandi alors profitons
amitiés
Revenir en haut Aller en bas
Aurélie

avatar

Nombre de messages : 2852
Age : 35
Localisation : VILLEFONTAINE
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Mar 3 Nov 2009 - 6:44

Alors c'est vrai qu'ici on a beaucoup de chance puisque faustine fait de grosses nuits et depuis très longtemps , moi je remercie son pouce tous les jours !!! lol!

elle l'a pris à 2 mois , on a cododoté jusqu'à ses 3mois et ensuite j'avais un écoute bb pour ses 1 ou 2 réveils, vous me direz déjà pas beaucoup surtout à 4 mois mais je me suis rendue compte qu'au moindre grognement je l'entendais pleurer, aujourd'hui je pense qu'elle groogne pleins de fois mais je ne l'entends pas car comme toi armelle je dors trop profondément !!!

faustine a besoin de calme et de noir pour dormir et de ses doudous !

caro je ne sais pas si tu te lèves immédiatement ou pas mais il me semble que là même si ça te fait mal sur le moment il faut arriver progresivement à rallonger ton temps d'action,
et essayer d'aller dormir ailleurs juste une nuit ou deux , déjà pour te permettre de dormir et pour voir comment ça se passe mais je ne sais pas si tu te sens de faire ça sans culpabiliser et te sentir une mauvaise mère , je crois vraiment que ta qualité de sommeil, ta vie de couple épanouie sont aussi importants que le sommeil de zoe et même si ça peut paraître atroce et très difficile en tant que maman nécessitent quelques pleurs..

Severine on en a aussi déjà beaucoup parlé et je crois que Raphael dormirait un peu mieux dans une autre pièce , pour ce qui est de ta culpabilité il n'y a pas à en avoir !!!!

vous faites ce que vous pouvez les filles , on fait toutes ce qu'on peut en fonction de ce qu'on est nous , severine tu ne l'as jamais , jamais laissé pleurer , y a pas de quoi culpabiliser !!!!
par contre il faut arriver à trouver une solution, car ta fatigue augmente !

tu cries la nuit mais pourquoi ??? quel est ton sentiment à ce moment là???

les accompagner à ne plus têter la nuit si vous avez eu l'energie de tenir jusque là avec tous les réveils , et si vous êtes décidée , vous trouverez la motivation de les laisser pleurer quelques minutes en étant décidée , câlin, rester dans la chambre tout en expliquant et repartir , ça va forcèment être difficile ,
et pour te rassurer severine, je ne crois vraiment pas que plus tôt aurait été le moment , il faut sentir ton moment , ta limite du ce n'est plus possible ... et à chacune nôtre moment !

Courage , courage les filles !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Caroline

avatar

Nombre de messages : 3518
Age : 42
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Mar 3 Nov 2009 - 7:57

C'est pas simple... Moi je pleure en vous lisant.
Je voudrais un coach du sommeil, tu fais pas ça Aurélie?
Parce que quand je veux faire un changement, j'ai une ampoule de culpabilité qui s'allume et qui me "bloque".
J'ai l'impression de tatonner, de ne rien faire de "constructif", de changer d'avis comme de chemise...
Bon, c'est vrai qu'on a changé l'organisation de toutes les chambres et que ce n'est pas facile de retrouver ses repères.
Quand à dormir ailleurs une nuit, j'y pense de plus en plus, tellement, j'en ai marre. Presque prête à faire le "forcing", mais culpabilité, quand tu nous tiens.... et puis, il faut trouver le BON moment, où mon mari pourra assurer la nuit, sans être en déplacement le lendemain sur la route...
Bon, j'y réfléchi... mais sérieux Aurélie, j'aurais besoin d'un avis extérieur, j'échange contre n'importe quel sérvice!!
Melpaln, je lui parle déjà, mais je suis persuadée que ce n'est pas de sa faute si elle se réveille, donc, comment lui dire de dormir? Je me sens "responsable" de l'aider à se rendormir, comme si elle était "victime" de ses réveils...
Sleep
Revenir en haut Aller en bas
melplan

avatar

Nombre de messages : 2216
Age : 39
Localisation : Saint André de Chalencon (Haute-Loire - Auvergne)
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Mar 3 Nov 2009 - 9:10

Les réveils, elle n'y peux rien comme l'explique djoulaye, mais lui expliquer qu'elle peut essayer de s'endormir seule, que si elle a vraiment besoin tu es dans la piece à coté pour elle, et qu'elle est toujours dans ton coeur même quand tu n'es pas juste à côté d'elle. Après, l'accompagner, bien sur, mais au jour le jour. Faire des plan d'action sur plusieurs jour on peut jamais les tenir, car un jour ça ira, le lendemain, elle aura plus besoin, et toi tu auras l'impression d'avoir "cédé". Y aller progressivement à votre rythme a vous 2.
Je suis sur que c'est aussi un peu notre ressenti qui joue, parce qu'on se sent pas prete à lacher prise avec nos petits, ils ont "tant besoin de nous". Le jour où on se sent prete à les lacher, à dormir sans eux (sans culpabiliser toute la nuit), ils sentent bien nos petits qu'on leur fait confiance. et du coup ça se fait tranquillou.
C'est peut-être culpabilisant dis comme ça, mais avec le recul sur mes 2, c'est le sentiment qui ressort.
Revenir en haut Aller en bas
djoulaye
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8163
Age : 41
Localisation : Groslée
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Mar 3 Nov 2009 - 11:22

Caroline il y a des médecins spécialistes du sommeil, comme le Dr Chalamel qui nous a fait la conférence à la Tour du Pin. malheureusement elle est à la retraite, mais elle travaillait à Lyon je crois, dans un hôpital (Lyon Sud ? chais plus). Ca peut vraiment valoir le coup de rencontrer ce type de personne : même s'il y avait quelques points de désaccord avec elle (caprices et autres termes du genre), son discours dans l'ensemble m'a semblé intéressant. D'abord bien connaître la structuration physiologique du sommeil, ensuite déceler ce qui ne va pas (en tenant notamment un agenda de sommeil, outil très inétressant je pense, ça doit se trouver sur le net si tu veux essayer), et y remédier progressivement, en tenant compte du problème de l'enfant ET de la demande des parents...
Revenir en haut Aller en bas
http://julieportage.canalblog.com
Caroline

avatar

Nombre de messages : 3518
Age : 42
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Mar 3 Nov 2009 - 13:36

Oui, j'aimerais vraiment trouver qlq qui ai une écoute "globale" (physiologique et psychologique) des parents et de l'enfant qui dort mal... mais je ne sais pas où, ni qui chercher...
Revenir en haut Aller en bas
Mamode

avatar

Nombre de messages : 6348
Age : 49
Localisation : Bourgoin Jallieu
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Mar 3 Nov 2009 - 13:57

Caroline a écrit:
Oui, j'aimerais vraiment trouver qlq qui ai une écoute "globale" (physiologique et psychologique) des parents et de l'enfant qui dort mal... mais je ne sais pas où, ni qui chercher...

Ma soeur a consulté un spécialiste du sommeil à Marseille pour sa fille.
Elle peut au moins témoigner sur le "type de consultation".
Si cela t'intéresse, je te trabsmets ses coordonnées.
Revenir en haut Aller en bas
Caroline

avatar

Nombre de messages : 3518
Age : 42
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Mar 3 Nov 2009 - 14:07

Pourquoi pas, peut-être existe-t-il un réseau de spécialistes, avec des gens dans le coin...
Revenir en haut Aller en bas
ingrid38

avatar

Nombre de messages : 4828
Age : 40
Localisation : Brangues
Date d'inscription : 18/08/2009

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Mar 3 Nov 2009 - 14:14

Bon courage à toi, ta détresse me fait mal....
Ici, c'est une des choses que j'arrive très bien à gérer, les nuits entrecoupées et agitées.
Cette nuit Bibou a têté 8 fois entre 23h et 6h ce matin. Bon c'est du en partie aux poussées dentaires.

Je sais aussi que le fait de dormir dans notre lit génère beaucoup de "faux" réveils, qu'il n'aurait sûrement pas s'il dormait dans un lit à lui..........mais trop la flemme de me lever pour les têtées, incapacité de le laisser pleurer....donc je fais avec, et ne m'en porte pas plus mal.

Par contre, quand ça devient un vrai problème, qui te bouffe la vie diurne, ta relation de couple, il est clair qu'il faut tenter quelque chose.

Bon en fait, je ne t'apporte aucune solution, mais tout mon soutien Wink
Revenir en haut Aller en bas
https://dansmatribu.wordpress.com
Aurélie

avatar

Nombre de messages : 2852
Age : 35
Localisation : VILLEFONTAINE
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Mar 3 Nov 2009 - 18:29

Caro je rentre du boulot et je lis tes messages, ta fatigue mais en même temps je ne te sens pas complètement prête , parler de ton ras le bol oui mais qu'il s'arrête je ne te sens pas là ,

effectivement un médecin avec qui tu pourrais parler de ta détresse et de ta culpabilité me semble pour le moment la solution et puis comme le dit melplan petites choses après petite choses ...

Je vois mes collègues psy depuis 40 ans et qui connaît tous les docs de la région et une autre de mes collègues sophrologue, je leur demande conseil et je te dis demain

en attendant plein de courage pour cette nuit

bizzzzzzzzzzzzzzzz
Revenir en haut Aller en bas
Aurélie

avatar

Nombre de messages : 2852
Age : 35
Localisation : VILLEFONTAINE
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Mar 3 Nov 2009 - 18:44

je voulais aussi ajouter caro que tu es une super maman qui tient le choc , des milliers de mamas auraient jeté l'éponge alors que toi tu t'accroches avec patience et amour pour ta puce , que tu essayes chaque nuit de l'accompagner , ta fille n'est pas victime ni coupable et toi non plus , je dirais juste que vous êtes toutes les deux une maman et sa fille avec leur histoire passée et présente ....Et que que vous construisez jour après jour le futur ,

alors non , non , non et encore non nous ne sommes pas responsables de toute la personnalité de nos bb , nous leur donnons de quoi la construire avec ce que nous sommes mais ils ont leur propre personnalité et nous le montrent chaque jour
Revenir en haut Aller en bas
Sandrine

avatar

Nombre de messages : 5961
Age : 44
Localisation : Aoste
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Mar 3 Nov 2009 - 18:47

Quel est le vrai problème ?
Posez-vous toujours cette question ...

A un moment donné, j'en avais marre que Vivien ne dorme pas la nuit, je m'énervais très vite, je criais bcp sur mes enfants, ... Et je mettais tout ça sur le compte de la fatigue et je pensais que si mon Loulou dormait, j'irais mieux. Et plus je m'acharnais à trouver un truc pour qu'il dorme, moins ça marchait ...

Surces entrefaites, j'ai eu la dernière session de ma formation. L'un des exercices consistait à soumettre un pb qu'on avait à ce moment-là au groupe qui devait nous aider à trouver une solution.
Tout le groupe est parti bille en tête sur le pb de sommeil et me proposait des pistes sur ce thème.

Et puis une des psys est intervenue et a juste dit : "je pense que vous n'avez pas le titre du film". Ça voulait juste dire que le pb n'était pas là où tout le monde croyait. Elle m'a posé qq questions et notamment une qui a fait tilt : "si tes nuits sont comme actuellement mais que tu arrives à rester zen, est-ce ok pour toi ?". Et pour moi la réponse était oui. Mon pb était donc que je me sentais maltraitante avec mes enfants et que j'avais besoinde temps pour moi pour ne pas me sentir bouffée par eux.

Si votre pb est purement un pb de fatigue, une solution possible est d'éloigner l'enfant (l'un des 2 va dormir ailleurs qq temps). Si cette solution vous pose pb, c'est que le pb n'est pas dans le sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scommc.fr
Caroline

avatar

Nombre de messages : 3518
Age : 42
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Mar 3 Nov 2009 - 19:58

Mon problème est le manque de sommeil et ce qui en découle en terme de temps pour moi. Je voudrais arriver à me coucher plus tard que 21h30, et n'être plus aussi tributaire des siestes, pour profiter de temps pour moi, et avec mon mari. Avoir une vie en dehors des enfants et du travail.
Et avoir l'impression de me reposer la nuit. Avoir son cycle de sommeil interrompu 4 ou 5 fois la nuit, c'est super dur. Parfois, ça passe, je suis comme "calée" sur elle, et parfois, quand c'est rapproché, c'est si dur de se lever.
Chaque matin, j'arrive à recommencer une journée, et ça m'étonne à chaque fois.
Mais c'est le soir que c'est dur. Je ne crie pas, je ne me sens pas maltraitante, mais je sens que ma fatigue me pompe de l'énergie et de la patience. Je suis toujours en train de chercher des moments où je vais pouvoir récupérer.
Tu as raison Aurélie, comme ça, sans "aide" ni réflexion, je ne sais pas par quel bout prendre le problème et je ne sais pas quoi changer pour que ça s'améliore.
Je suis aussi bloquée par le fait que je ne supporterai pas de la laisser pleurer seule longtemps (éloigner le BB).
J'aimerai trouver un compromis, une sorte d'équilibre entre moi et Zoé. Que nos 2 besoins soient respectés. Mais je la sens trop petite pour "comprendre" mon besoin à moi. J'ai du mal à communiquer sur des sujets profonds avec elle, tant qu'elle ne me parle pas. J'ai l'impression de parler dans le vide.
Je veux bien que tu me donnes des adresses ou des noms, si tes copines te donnent des tuyaux!
Revenir en haut Aller en bas
Caroline

avatar

Nombre de messages : 3518
Age : 42
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Mar 3 Nov 2009 - 20:01

Ah oui, et aussi, je n'ai pas de famille ou de personne assez proche de nous qui pourrait faire le relais une nuit, assumer ses pleurs, les recevoir sereinement, pendant que je dors. Il faudrait que je m'exile chez je ne sais pas qui, ayant l'impression d'abandonner Zoé et son père (genre "démerdez-vous, je me casse") et je ne veux pas ça.
Revenir en haut Aller en bas
Sandrine

avatar

Nombre de messages : 5961
Age : 44
Localisation : Aoste
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Mar 3 Nov 2009 - 20:11

Caroline, quelques questions (tu n'es pas obligée de répondre), si tu avais la garantie que ta fille va bien dormir dans un certain temps (1 mois, 6 mois, 1 an, ...) est-ce que tu changerais ta façon de faire (ne pas la laisser pleurer, te lever systématiquement, ...) ?

Autre question : si partir 2 jours de chez toi sans ta fille pouvait régler le pb, le ferais-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scommc.fr
Sandrine

avatar

Nombre de messages : 5961
Age : 44
Localisation : Aoste
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Mar 3 Nov 2009 - 20:18

Caroline a écrit:
Il faudrait que je m'exile chez je ne sais pas qui, ayant l'impression d'abandonner Zoé et son père (genre "démerdez-vous, je me casse") et je ne veux pas ça.

j'ai une partie de la réponse avec ça en fait... Pour moi, ça veut dire que ton pb prioritaire n'est pas un pb de sommeil ou de fatigue. Sinon tu aurais mis des boules Quiès et tu aurais laissé ton homme gérer par exemple.
Ton pb est donc ailleurs, très probablement dans l'image que tu as de la mère que tu dois être non ?
Est-ce que l'idée que tu puisses te reposer pdt que qq d'autre s'occupe de ta fille te pose pb ? Ou aute chose ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scommc.fr
Caroline

avatar

Nombre de messages : 3518
Age : 42
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Mar 3 Nov 2009 - 20:58

Il y a très probablement la problématique de l'abandon là-derrière.
Si j'avais entièrement confiance en la personne qui s'occuperait de Zoé en mon absence (il faudrait qu'elle ai très confiance en elle, qu'elle accepte de recevoir les pleurs, qu'elle ne panique pas, qu'elle soit aimante), alors oui, je partirais 2 jours si ça réglait le problème.
Tu vas me dire, et ton mari dans tout ça? Et bien, je ne lui fait pas assez confiance. Soit qu'il n'entende pas Zoé, soit qu'il la laisse pleurer trop longtemps. Pleins de fois, quand je lui demande d'aller aider Zoé à se rendormir, pour que je puisse me reposer, il me la ramène au bout de 10 minutes, parce qu'elle pleure énormément. Donc, je me sens indispensable.

Et puis, je crois que je culpabilise de vouloir bien dormir, alors qu'elle même n'y arrive pas. Comme si je devais l'aider, elle, avant moi. Effectivement, je ne conçois pas de lui imposer une contrainte (la laisser pleurer seule) pour que je dorme, alors que je m'en "sors" comme ça. ça serait comme égoïste pour moi. C'est ça mon problème, non?

Si j'avais la garantie qu'elle dorme bien dans un délai connu, je crois que je ne changerai rien. Qu'est-ce que ça veut dire ça?

Je précise quand même que j'attends régulièrement qlq minutes avant d'y aller, mais qu'elle ne se rendort pas dans ce labs de temps. Elle s'énerve et elle s'assoit dnas son lit. Après ça, "c'est mort".
Revenir en haut Aller en bas
Sandrine

avatar

Nombre de messages : 5961
Age : 44
Localisation : Aoste
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Mar 3 Nov 2009 - 21:53

Caroline a écrit:

Si j'avais la garantie qu'elle dorme bien dans un délai connu, je crois que je ne changerai rien. Qu'est-ce que ça veut dire ça?
Ca, pour moi, ça confirme juste que ton pb n'est pas dans la fatigue, mais dans autre chose. Le tout est de trouver cette "autre chose" et alors tu pourras chercher des solutions. Rien ne sert de s'attaquer à un symptôme si ce n'est pas la cause. En faisant ça, tu vas juste "déplacer" le problème.

Caroline a écrit:

Si j'avais entièrement confiance en la personne qui s'occuperait de Zoé en mon absence (il faudrait qu'elle ai très confiance en elle, qu'elle accepte de recevoir les pleurs, qu'elle ne panique pas, qu'elle soit aimante), alors oui, je partirais 2 jours si ça réglait le problème.
Admettons que tu trouves cette personne et qu'elle accepte de gérer toutes les nuits de ta fille jusqu'à ce qu'elle dorme, tu accepterais de partir de chez toi tous les soirs pour aller dormir ailleurs et de laisser qq d'autre faire ce "travail" à ta place ?
Et si tu allais dormir ailleurs et que c'était le papa qui gérait en ton absence ?

Caroline a écrit:
Et puis, je crois que je culpabilise de vouloir bien dormir, alors qu'elle même n'y arrive pas. Comme si je devais l'aider, elle, avant moi. Effectivement, je ne conçois pas de lui imposer une contrainte (la laisser pleurer seule) pour que je dorme, alors que je m'en "sors" comme ça. ça serait comme égoïste pour moi. C'est ça mon problème, non?

Je pense que ça y ressemble oui, au moins en partie lol!

Pour toi, une maman qui se repose pour mieux s'occuper de ses enfants le lendemain est une égoïste ?

Autre question : quand le papa gère, il gère d'une autre façon, la sienne, qui est forcément différente de la tienne. Est-ce que c'est très compliqué pour toi de lui laisser la main et de se dire qu'il va faire au mieux pour sa fille (mais pas comme toi) ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scommc.fr
djoulaye
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8163
Age : 41
Localisation : Groslée
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Mar 3 Nov 2009 - 22:44

Moi aussi comme la plupart des mamans j'ai eu un peu de mal au début à laisser mon mari s'occuper vraiment des enfants. D'ailleurs, comme beaucoup de maris il n'en avait pas spécialement envie les premières semaines voire les premiers mois (quand la maman gère et ne demande pas d'aide, on ne va pas s'interposer, forcément !).

Mais je crois que nous devons essayer de relâcher la pression, en laissant nos maris gérer aussi le "maternage". Pas la peine de trop se faire violence, ça peut (ça doit) se faire progressivement. Mais c'est bénéfique pour tout le monde : le papa trouve peu à peu sa place, c'est en faisant qu'on apprend n'est-ce pas Wink , la maman se repose dans tous les sens du terme, et le bébé ne s'en porte que mieux (il apprend lui aussi à s'adapter à différentes façons de faire, d'après moi c'est très structurant). Essayer de laisser l'autre gérer certaines choses de temps en temps, puis de plus en plus souvent, jusqu'à ce que chacun en fasse à peu près autant (c'est assez subjectif mais bon, ça peut se discuter), c'est excellent pour l'équilibre de chaque individu et de la famille dans son ensemble.

Je l'ai déjà dit et répété en réunion parentalité, mais bon je le redis pour celles (ceux) qui n'y étaient pas :P
C'est mon homme qui un jour m'a fait comprendre que si j'avais l'impression d'en faire "trop" par rapport à lui, c'était essentiellement lié à l'étiquette que j'avais posée sur lui ("il ne fait rien à la maison") : le peu qu'il faisait je ne le voyais pas, ou alors je trouvais que c'était mal fait, du coup il n'avait aucune envie d'en faire plus évidemment !
Sur le moment bien sûr je lui ai dit qu'il avait tort parce que j'étais en colère, mais ensuite je me suis remise en question et j'ai réalisé à quel point il avait raison !
Et j'ai réussi peu à peu à changer ma façon de voir les choses (et mon homme en particulier Wink), j'ai appris à le laisser faire sans intervenir, sans donner mon avis, sans critiquer, et maintenant il m'arrive souvent de culpabiliser parce que je le laisse tout gérer (repas, jeux, coucher, promenades, courses...) et j'essaie de me rassurer en me disant que si ça ne lui convenait pas il me le dirait Rolling Eyes
Bon quand même je m'occupe un peu des enfants des fois hein, mais nous sommes vraiment tous les deux sur le même plan il me semble, je peux très bien partir 2 jours toute seule sans souci, et lui aussi bien sûr même s'il ne le fait pas Wink

Par exemple j'ai été hospitalisée 4 jours cet été, je ne me suis vraiment souciée de rien, ils me rendaient visite tous les trois un petit moment chaque jour, ils n'avaient pas du tout besoin de moi pour survivre lol! Ce qui m'a fait rire (jaune) c'est que l'équipe médicale m'a tt de suite demandé si j'avais pu m'organiser pour les enfants, alors que si mon homme avait été à ma place dans le lit, on ne lui aurait rien demandé !

Bon, bref je m'égare, tout ça pour dire Caroline que si tu ne fais pas entièrement confiance à ton mari, c'est bien normal mais ça se travaille je t'assure !
Revenir en haut Aller en bas
http://julieportage.canalblog.com
melplan

avatar

Nombre de messages : 2216
Age : 39
Localisation : Saint André de Chalencon (Haute-Loire - Auvergne)
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Mer 4 Nov 2009 - 10:19

Nos hommes sont moins "maternant" à notre gout, ils laissent plus pleurer les petits avant d'intervenir etc... c'est dur pour nous quand on le voit de pas faire le boulot à leur place. Mais les enfants apprennent aussi comme ça, en n'étant pas exactement là au moment où ils le demandent, ils apprennent à trouver des ressources en eux. La mère parfaite n'est pas bien pour ses enfants à cause de ça aussi. Mais tout ça, ça remet en cause l'image qu'on a de la mère qu'on veut être, la mère idéale, la mère qu'on est...
Après tout, si tu pars et que chéri la laisse pleurer 10 minutes avant d'intervenir, ça fera quoi? elle aura peut-être réussi à se calmer, trouver un doudou et gazouiller! Sinon, il lui feras un gros calin et l'accompagnera pour s'endormir. Les zhom trouvent aussi des ressources insoupçonnées quand on n'est pas là pour les surveiller et se jeter sur eux au moindre geste de travers!
Je pense qu'il faut quand même avant tout la rassurer sur le fait qu'en étant pas là tu penses toujours à elle. ça lui donneras des ressources.
Revenir en haut Aller en bas
melplan

avatar

Nombre de messages : 2216
Age : 39
Localisation : Saint André de Chalencon (Haute-Loire - Auvergne)
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Mer 4 Nov 2009 - 10:22

J'oubliais :
Avant tout bon courage!
Revenir en haut Aller en bas
Aurélie

avatar

Nombre de messages : 2852
Age : 35
Localisation : VILLEFONTAINE
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Mer 4 Nov 2009 - 11:19

caro je te laisse mon numéro en mp , tu m'appelles et je vais te donner des coordonées de personnes qui prendront la situation en global , corps et psy pour ta puce et toi avec un vrai suivi pour que ça se fasse petit à petit !
Revenir en haut Aller en bas
Caroline

avatar

Nombre de messages : 3518
Age : 42
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Jeu 5 Nov 2009 - 19:33

Pr vous tenir informées, j'ai RDV le 23 avec une osthéo/psy/sophro (rien que ça!) chaudement recommandée par Aurélie et son équipe de "dinosaures" (private joke, désolée), pour essayer d'aborder ce problème de sommeil dans sa globalité.
Je vous tiendrais au courant!
En tout cas, merci mille fois pour votre soutien, c'est déjà énorme de ne pas se sentir seule!
sunny
Revenir en haut Aller en bas
Anne Lise

avatar

Nombre de messages : 218
Age : 38
Localisation : Biol
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Jeu 5 Nov 2009 - 19:57

Plein de courage pour toi!
Revenir en haut Aller en bas
Ayla

avatar

Nombre de messages : 637
Age : 41
Localisation : Nord Isère
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   Dim 8 Nov 2009 - 9:47

J'espere que ton rendez vous va vous aider a y voir plus clair et a trouver une solution.
ici le sommeil ne se passe pas trop mal : encore parfois quelques réveils mais en principe elle fait ses nuits.

Le hic c'est qu'elle continue à s'endormir tard et que le soirées entre adultes sont inexistantes et cela commence a être un peu difficile.
Toutefois depuis quelques jours elle s'endors vers 21h30 Oui c'est tard mais c'est un réel progrès !!! Mais bon il ne faut pas crier victoire trop vite non plus tout change tellement rapidement !!!!!

En tout cas je suis sure que vous aller trouver une solution : l'appel a un tiers extérieur est certainement une bonne idée : cette personne professionnelle aura le recul qu'il vous manque aujourd'hui pour vous donner des pistes et vous épauler !!!!

Tiens nous au courant
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: reveils nocturnes et sein   

Revenir en haut Aller en bas
 
reveils nocturnes et sein
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» reveils nocturnes et sein
» Continuer malgré les réveils nocturnes?
» intervenir lors des micro reveils ?
» Sein phosphorescent ???
» Allaiter d'un seul sein

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Simplement Parents :: Entre nous :: Le sommeil-
Sauter vers: