Notre association a pour but de créer des lieux de rencontre, d'information et d'échange pour les parents.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 15 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 15 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 635 le Dim 19 Fév 2012 - 19:58
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Je croyais être sur la bonne voie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
insuline

avatar

Nombre de messages : 788
Age : 39
Localisation : TOURNON, Savoie
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Je croyais être sur la bonne voie...   Sam 17 Avr 2010 - 18:00

Salut tout le monde,

Ça y est, nous voilà rentrés de vacances, et je me retrouve autant, voire plus épuisée qu'avant pale

Je ne sais vraiment pas m'y prendre avec Loïc, mon aîné. Il me rend folle, me pousse à bout. Je n'arrive pas à trouver ce qu'il cherche en adoptant ce comportement.
Exemple:
- "Loïc, papa prend sa douche, tu peux aller avec lui, STP? Comme ça ce sera fait"
-" Non"
-Et pourquoi?
-Parce que je veux pas.
-Oui, c'est une bonne réponse, mais tu es allé dans le sable, dans la mer ce matin et on a pic-niqué, tu as besoin d'une douche, Loïc.
-Nan!!!!!!!!!!! Hurlement, hurlements, hurlements....................
-LOIC! Si je te dis que tu vas prendre ta douche, tu VAS prendre ta douche!! et je veux pas de discussion!! C'est clair??"

Vous imaginez la suite: hurlements, "t'es méchante", etc...

Cet épisode est arrivé après un trajet éprouvant, où il n'a pas arrêté de chouiner pour tout, absolument tout.
-"Je veux ma voiture de course!!
- Tiens!
-Je veux colorier!!
-Tiens! ( j'avais tout préparé pour ne pas qu'il s'ennuie)
-je veux des gâteaux
-il y en a plus Loïc, on les a fini à midi.
-Hurlements, t'es méchante, t'as tout mangé, etc... ( c'est pas vrai, bien-sûr)"

Il réclame un câlin, alors je me mets à côté de lui, je lui fais un câlin, il réclame des gratouilles, je lui fais des gratouilles, et là, il me parle comme à un chien, en me disant que je fais n'importe comment, il arrête pas de gigoter, et du coup il me fait mal, etc... Et là, franchement, je craque, car j'ai donné toutes les vacances, à essayer de discuter, de comprendre, tout en posant des limites quand-même. J'en arrive à un stade où j'ai l'impression d'être complètement niée, d'être prise pour une machine à laver, un aspirateur, une conteuse d'histoire, et une passeuse d'ordre.

Le pire, c'est quand il refuse que ce soit moi qui m'occupe de lui.
-" Nan, je veux papa!!"

Mon homme discute beaucoup moins que moi avec lui, lui donne beaucoup plus d'ordre, se remet moins en question pour la communication, et j'ai l'impression que ça marche beaucoup mieux. Mais je n'aime pas être comme ça.

Je sais vraiment pas m'y prendre. Je sais plus quel comportement adopter. J'ai peur de râter un truc avec Loïc. C'est un gamin qui joue, qui va bien, qui mange bien, mais j'ai l'impression de louper un truc.

J'ai beaucoup de mal à supporter ses exigences incessantes. C'est un gamin qui n'est jamais satisfait, qui veut toujours plus. Je me rends compte que j'ai vraiment du mal avec ça. (peut-être qu'on me l'a souvent dit quand j'étais petite...




Embarassed)

Bon, je vous rassure, mon loulou me réclame quand-même des câlins, des moments de jeux avec moi, m'offre des fleurs. On est pas des ennemis. Mais j'aimerais tellement savoir communiquer avec lui. Il y a eu une période vachement mieux, où je croyais avoir compris, être sur la bonne voie, mais là, je suis de nouveau sur une route sans issue, et je m'épuise à être en colère et agacée contre l'être que j'aime le plus au monde
Crying or Very sad

Bon, j'ai été longue et peut-être pas très explicite, mais si jamais vous vivez aussi des moments comme ça...

Merci,

bisous
Revenir en haut Aller en bas
Sandrine

avatar

Nombre de messages : 5961
Age : 44
Localisation : Aoste
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Je croyais être sur la bonne voie...   Sam 17 Avr 2010 - 19:47

Ton message m'inspire que tu passes beaucoup d'énergie à "lutter" contre ton petit gars ... et du coup, normal que tu t'épuises Sad .

Quelques idées/commentaires ci-après, à discuter ici ou en réunion parentalité.
J'espère ne pas te choquer/blesser. Je te livre mes réflexions un peu "brutes", n'hésite pas à me dire si j'ai mal interprêté certaines choses ou si certaines choses te heurtent ...

insuline a écrit:

Exemple:
- "Loïc, papa prend sa douche, tu peux aller avec lui, STP? Comme ça ce sera fait"
-" Non"
-Et pourquoi?
-Parce que je veux pas.
-Oui, c'est une bonne réponse, mais tu es allé dans le sable, dans la mer ce matin et on a pic-niqué, tu as besoin d'une douche, Loïc.
-Nan!!!!!!!!!!! Hurlement, hurlements, hurlements....................
-LOIC! Si je te dis que tu vas prendre ta douche, tu VAS prendre ta douche!! et je veux pas de discussion!! C'est clair??"

Vous imaginez la suite: hurlements, "t'es méchante", etc...
Là, tu es dans le jeu de pouvoir = tu veux absolument avoir raison =qu'il aille prendre sa douche MAINTENANT. Du coup, il résiste, réaction totalement normale de toute personne saine d'esprit placée dans un jeu de pouvoir.

Il a raison de poser la question "pourquoi ?" :
pour quelle raison doit-il prendre sa douche ? Et pour quelle raison doit-il la prendre maintenant ?
Ne pourrait-il pas la prendre plus tard ? ou carrément le lendemain ? quel est le problème CONCRET que ça pose s'il ne prend pas de douche ?

Parfois dans ce genre de situation, le simple fait de dire déjà en parlant de TOI et non de lui = "je pense que tu as beaucoup fait de choses salissantes aujourd'hui et JE trouve plus propre de se laver" met les choses à leurs place : se laver, c'est TA valeur, pas la sienne et plus tu chercheras à imposer sur ce sujet et plus ça va lutter.
Lui proposer un choix : se laver maintenant ou plus tard par exemple permettrait aussi d'éviter le jeu de pouvoir dans lequel tu es entré.

le fait que ce soit arrivé après un trajet difficile où ses sentiments n'ont pas été reconnus a surement joué aussi = il a voulu te faire sentir qu'il existait tout simplement.

insuline a écrit:
Cet épisode est arrivé après un trajet éprouvant, où il n'a pas arrêté de chouiner pour tout, absolument tout.
-"Je veux ma voiture de course!!
- Tiens!
-Je veux colorier!!
-Tiens! ( j'avais tout préparé pour ne pas qu'il s'ennuie)
-je veux des gâteaux
-il y en a plus Loïc, on les a fini à midi.
-Hurlements, t'es méchante, t'as tout mangé, etc... ( c'est pas vrai, bien-sûr)"
Comment as-tu réagi ?
Si tu t'es mise en colère ou que tu as été attristée, c'est que son chantage affectif a fonctionné ; il sait qu'il a prise sur toi de ce côté-là ...
L'écouter aurait été de dire "oh tu aurais aimé avoir encore des gâteaux ?", voire - un outil qu'on voit en atelier - partager avec lui un moment délire en lui disant : "si j'étais une fée, je prendrais ma baguette magique et je ferai apparaitre un camion entier de gâteaux !".
Son DESIR est alors entendu et il partage un bon moment avec toi en imaginant les gâteaux, des montagnes de gâteaux et tu peux en rajouter un max dans ce sens. Ils adorent ça.

insuline a écrit:
Il réclame un câlin, alors je me mets à côté de lui, je lui fais un câlin, il réclame des gratouilles, je lui fais des gratouilles, et là, il me parle comme à un chien, en me disant que je fais n'importe comment, il arrête pas de gigoter, et du coup il me fait mal, etc... Et là, franchement, je craque, car j'ai donné toutes les vacances, à essayer de discuter, de comprendre, tout en posant des limites quand-même. J'en arrive à un stade où j'ai l'impression d'être complètement niée, d'être prise pour une machine à laver, un aspirateur, une conteuse d'histoire, et une passeuse d'ordre.
Ce que j'entends-là, c'est "j'essaie d'être une bonne mère et franchement mon fils ne m'aide pas !".
Ca me fait penser à Filliozat qui disait, à propos des parents qui essaient d'être "parfaits" : à trop se regarder dans le miroir pour coller à l'idée qu'on se fait de la mère parfaite, et bien on SE regarde et on ne regarde plus l'enfant.
Et elle ajoute qu'à force de faire des efforts qui ne marchent pas (parce qu'on est centré sur ce qu'on doit faire pour être une bonne mère et non sur les besoins de notre enfant), on en finit par conclure que c'est notre enfant qui n'est pas "aimable", qui n'est pas "comme il faut".

Le fait que tu aies l'impression d'être niée est révélateur pour moi aussi du fait que tes besoins à toi sont un peu (beaucoup ?) niés, oubliés ... et peut-être pas seulement par ton fils ...
Qui t'écoute ? qui prend soin de toi ? Quel est ton espace dans tout ça ?


insuline a écrit:
Le pire, c'est quand il refuse que ce soit moi qui m'occupe de lui.
-" Nan, je veux papa!!"


Mon homme discute beaucoup moins que moi avec lui, lui donne beaucoup plus d'ordre, se remet moins en question pour la communication, et j'ai l'impression que ça marche beaucoup mieux. Mais je n'aime pas être comme ça.
Et alors quel est le problème ?
Il veut papa ? ben va pour papa ! Pendant ce temps, tu peux faire autre chose, regarder la télé, prendre un peu de temps pour toi ...
Et peu importe que papa ne fasse pas comme toi, vous n'avez pas besoin de faire pareil tous les 2.

insuline a écrit:

Je sais vraiment pas m'y prendre. Je sais plus quel comportement adopter. J'ai peur de râter un truc avec Loïc. C'est un gamin qui joue, qui va bien, qui mange bien, mais j'ai l'impression de louper un truc.

J'ai beaucoup de mal à supporter ses exigences incessantes. C'est un gamin qui n'est jamais satisfait, qui veut toujours plus. Je me rends compte que j'ai vraiment du mal avec ça. (peut-être qu'on me l'a souvent dit quand j'étais petite...
J'ai l'impression que tu as surtout du mal à lacher-prise avec ton fils.
Tu voudrais être plus à l'écoute mais tu as l'impression que tout va partir en vrille si tu le fais ? Du moins, c'est l'impression que ça me donne.
Du coup, tu es - du moins dans les exemples que tu donnes - vite dans le jeu de pouvoir et l'affrontement. C'est effectivement épuisant et souvent très stérile = personne n'est gagnant, ni lui, ni toi puisque ce comportement ne te convient pas et que tu as l'impression d'être en lutte permanente avec lui.

insuline a écrit:

Bon, je vous rassure, mon loulou me réclame quand-même des câlins, des moments de jeux avec moi, m'offre des fleurs. On est pas des ennemis. Mais j'aimerais tellement savoir communiquer avec lui. Il y a eu une période vachement mieux, où je croyais avoir compris, être sur la bonne voie, mais là, je suis de nouveau sur une route sans issue, et je m'épuise à être en colère et agacée contre l'être que j'aime le plus au monde
Crying or Very sad

Bon, j'ai été longue et peut-être pas très explicite, mais si jamais vous vivez aussi des moments comme ça...

Merci,

bisous
Qu'est-ce qui a changé depuis ce moment où ça allait mieux ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scommc.fr
Vougy

avatar

Nombre de messages : 6868
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Re: Je croyais être sur la bonne voie...   Sam 17 Avr 2010 - 20:26

C'est Charlotte que tu décris là... L'horreur en ce moment avec les "je veux"...
Revenir en haut Aller en bas
djoulaye
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8163
Age : 40
Localisation : Groslée
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Je croyais être sur la bonne voie...   Sam 17 Avr 2010 - 20:42

Coucou Insuline, en effet tu as l'air découragée ! Mais pas de panique, on peut toujours arranger les choses, rien n'est jamais figé avec les enfants (ni avec personne d'ailleurs !).

J'ai ressenti un peu la même chose que toi il y a quelque temps avec mon fiston : j'avais l'impression de lutter sans arrêt ou presque, qu'il n'était jamais content, jamais d'accord.
J'avais suivi les ateliers parentalité l'année dernière, mais depuis j'avais un peu perdu le fil...

J'en ai parlé aux copines, je me suis replongée un peu dans mon livret "parler pour que les enfants écoutent...". Je ne sais pas si c'est ça ou le fait qu'Hector est tombé amoureux d'une fille à l'école, en tout cas ça va beaucoup beaucoup mieux ! Il y a un peu des deux je pense : lui va un peu mieux, il a grandi, et moi je suis plus à son écoute, sans essayer de le faire changer.
Petits exemple
- Il ne veut pas dire bonjour, il a peur quand il y a trop de monde (même des gens qu'il connaît bien), je ne m'énerve plus, je lui propose de rester un peu à l'écart un moment et de nous rejoindre quand il sera prêt.
- Il n'a pas envie d'aller chez papy-mamie, ok je comprends que ce soit un peu long pour lui 4 jours sans nous, mais son papa et moi avons besoin de nous retrouver en amoureux et aussi de pouvoir travailler un peu (mon homme travaille à la maison). Et finalement il est parti avec le sourire (au fond il était content, il les aime beaucoup ses grands-parents, mais il avait besoin que j'entende son inquiétude).
- Dernièrement il m'a fait une grosse crise à la ludothèque parce qu'il voulait qu'on emprunte le super bateau Fisher Price. Moi je lui dis non, la prochaine fois, là le monsieur de la ludothèque est occupé je ne vais pas encore le déranger (on venait d'emprunter d'autres jeux). On monte dans la voiture, il pleure, crie. Là j'essaie de lui expliquer pourquoi je ne voulais pas prendre ce jouet, je me rends compte que je n'ai aucune raison valable à lui donner (à part "c'est comme ça et puis c'est tout", histoire d'avoir le dernier mot). Je réfléchis un peu, j'hésite, puis je fais demi-tour pour retourner à la ludothèque. Je lui fais promettre que si on l'emprunte, il prendra bien soin de tous les petits éléments, qu'il ne faut absolumet rien perdre. Il me promet (et en général il est plutôt soigneux). Je retourne donc à l'intérieur, tant pis ils vont penser que j'ai cédé au chantage de mon fils, m'en fous. C'est vrai que j'ai cédé, mais au départ je n'avais aucune raison de refuser, c'était juste pour dire non, un peu sadique quelque part... Et quand j'ai vu Hector et Angèle jouer avec ce bateau tous les jours qui ont suivi, je n'ai pas regretté : Hector ne faisait pas une crise juste pour le plaisir de me contrarier, il en avait vraiment envie et ça valait le coup, il était rudement chouette ce bateau ! D'ailleurs il n'y a eu aucune autre crise depuis.

Bon, désolée pour le pavé, c'était juste pour dire que quand on arrive à sortir un peu des jeux de pouvoir, tout se passe bien mieux.

Proposer des choix "limités" comme le suggère Sandrine, ça marche super bien chez nous aussi : la douche avant ou après manger, s'habiller seul ou avec de l'aide, etc...

Courage Insuline, tu ES sur la bonne voie flower
Revenir en haut Aller en bas
http://julieportage.canalblog.com
insuline

avatar

Nombre de messages : 788
Age : 39
Localisation : TOURNON, Savoie
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Je croyais être sur la bonne voie...   Sam 17 Avr 2010 - 20:49

Je m'attendais à ce genre de réponse, une fois que j'ai relu mon message.
Je pense effectivement que je veux être trop parfaite, et que, du coup, je m'épuise. Quand je suis fatiguée, je perds le peu de "lâcher-prise" que j'ai dans mes bagages, et alors ça part en vrille.

Ce qui a changé depuis la période où ça allait mieux: 24h sur 24 ensemble, mais surtout remise en doute de mon "nouveau mode" de communication par mon homme, qui se moque. Il se moque gentillement, mais il se moque quand-même...

Pour l'épisode de la douche: c'est une chose dont nous avions déjà discuté. Nous avions trouvé un deal: trotinette puis douche. Il était ok... Et c'est clair que je suis assez à cheval sur la douche. L'heure à laquelle elle est faite, je m'en fous, mais quand je suis épuisée, qu'il faut encore faire à manger, nettoyer la litière des chats qui pue (une semaine), SE laver, etc...et qu'il est déjà 19h, c'est clair que la douche c'est maintenant, et c'est tout. Je ne cherche absolument pas à être dans le pouvoir quand je réagis comme ça, mais c'est que je stresse, que je vois l'heure qui tourne, et que je ne vois pas le bout avec tout ce qu'il reste à faire.
Je sais que c'est con, mais je suis comme ça. Et encore, j'ai fais des efforts, les valises ne sont pas rangées, et les lessives pas commencées!!
:tongue:
Là, je te jure que c'est un progrès!! Je suis complètement à la masse! affraid

Quand il me dit "t'es méchante", je lui dis en général: " je sais mon cœur que je t'énerve, que tu es en colère, t'as le droit." Et bien souvent, quand la discussion continue, je lui dis que lui aussi parfois m'agace, mais que je l'aime très fort malgré tout. Que le principal, c'est qu'on se dise quand ça va pas.

Mais là, depuis quelques jours, son chantage affectif à de l'impacte sur moi.

Tu as raison: j'ai peur d'être dépassée si j'entre trop dans l'écoute et la négociation. C'est vrai, j'avoue. C'est un vrai travail de lâcher-prise que je dois faire. Mais je reste tellement souvent "conne" devant des situations...Il le sent, et je ne suis pas du tout crédible. Alors la seule solution qui me reste, c'est d'imposer les choses... pfffffffff!! C'est chiant.

Pourquoi dis-tu que ses sentiments ont été niés pendant le trajet? Parce que j'ai voulu être trop parfaite?

Je viendrai à la réunion jeudi, de toutes façons. J'ai vraiment besoin d'avancer là-dedans.

En tous acs, merci pour ta réponse, ça donne à réfléchir...encore!!!


Revenir en haut Aller en bas
djoulaye
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8163
Age : 40
Localisation : Groslée
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Je croyais être sur la bonne voie...   Sam 17 Avr 2010 - 20:53

Je voulais ajouter aussi (quoi, moi, bavarde ?) que nos enfants sont comme nous : quand leur besoin d'être entendu, respecté, est comblé, ils supportent beaucoup mieux les petites contrariétés du style "il n'y a plus de gâteau".

Ca se voit beaucoup aussi dans les relations frère/soeur. Les miens se chamaillent beaucoup moins (c'est à dire plus du tout) quand moi je suis bien disposée, pas trop fatiguée donc moins ch***** avec eux !
J'y pensais tout à l'heure en voyant Hector et Angèle dessiner l'un à côté de l'autre. Angèle prend le feutre noir, Hector dit "justement il me fallait le noir, bon c'est pas grave je prends une autre couleur en attendant". Le genre de petit détail qui aurait pu tourner à l'affrontement dans une atmosphère "tendue" Wink Mais là je suis en vacances, c'est pour ça afro
Revenir en haut Aller en bas
http://julieportage.canalblog.com
insuline

avatar

Nombre de messages : 788
Age : 39
Localisation : TOURNON, Savoie
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Je croyais être sur la bonne voie...   Sam 17 Avr 2010 - 21:01

merci Julie!! Oui, c'est vrai que tu avais posté il n'y a pas longtemps sur ce sujet.

Je me rends compte aussi que parfois je reste sur mes positions vis à vis de Loïc quand je suis dans des lieux publics, ou avec la famille. J'ai besoin que les autres voient que je ne cède pas, que je ne me laisse pas dominer par mon gamin. C'est complètement nul, en fait. Je m'en fous des autres, mais je me rends compte que malheureusement je fonctionne vachement à travers le regard des autres.

Je vais essayer de reprendre la distance et le repos nécessaire...et surtout je vais faire confiance à mon loulou (et à moi).

Merci
Revenir en haut Aller en bas
insuline

avatar

Nombre de messages : 788
Age : 39
Localisation : TOURNON, Savoie
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Je croyais être sur la bonne voie...   Sam 17 Avr 2010 - 21:03

Vougy a écrit:
C'est Charlotte que tu décris là... L'horreur en ce moment avec les "je veux"...

lol!
Revenir en haut Aller en bas
marieh

avatar

Nombre de messages : 1648
Age : 36
Localisation : morestel
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Je croyais être sur la bonne voie...   Dim 18 Avr 2010 - 9:12

Ba tien c'est tout comme chez moi je vis la même situation avec Léa depuis hummmm 6 ans, six ans de conflit et de dispute parceque l'on ne se comprend pas et parceque chacune de nous veut rester sur ses positions, moi parceque je suis souvent du genre " c'est comme ça et pas autrement" et elle parceque apés tout pourquoi elle céderait, ton message me fait beaucoup réfléchir et je pense que je doit aussi revoir mon systeme de communication avec ma choupette, je viendrais aussi à la reunion jeudi je pense que j'ai beaucoup a apprendre de ce coté là....
Revenir en haut Aller en bas
http://    http://moitiemoitie.canalblog.co
ingrid38

avatar

Nombre de messages : 4828
Age : 40
Localisation : Brangues
Date d'inscription : 18/08/2009

MessageSujet: Re: Je croyais être sur la bonne voie...   Dim 18 Avr 2010 - 10:05

Ici aussi je faisais beaucoup de "jeu de pouvoir", je prenais toujours mes VALEURS pour règle absolue et non-négociable....jusqu'à ce qu'enfin je reconnaisse que ça m'épuisait cette lutte incessante, que j'étais insatisfaite de la façon de guider mes enfants dans la vie.
Alors, on se pose - on respire et on réfléchit !
Beaucoup de tensions sont évitées depuis car je me rends compte beaucoup plus vite quand je rentre dans une confrontation stérile, j'arrive donc à très vite casser cet engrenage et trouver une nouvelle manière plus détendue et sereine de communiquer avec mes enfants.

Pas évident de laisser de côté toute une part de nous (éducation, conditionnement, peurs, tabous) pour trouver LA façon de vivre avec nos enfants. Nous devons aussi les écouter, les observer, tirer les leçons de nos erreurs et "échecs" pour mieux progresser dans notre chemin commun.

Je t'encourage vivement à continuer ce travail que tu as commencé, à appeler à l'aide si besoin...Tu y gagneras à coup sur !

A jeudi ! Bises !
Revenir en haut Aller en bas
https://dansmatribu.wordpress.com
insuline

avatar

Nombre de messages : 788
Age : 39
Localisation : TOURNON, Savoie
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Je croyais être sur la bonne voie...   Dim 18 Avr 2010 - 12:51

merci +++ pour vos messages!

Après une bonne nuit de sommeil, les compteurs remis à zéro pour tout le monde, je vois les choses un peu plus clairement...

Nous étions au marché à Morestel ce matin, et Loïc a commencé à réclamer des bonbons. Et là, j'ai pensé à tout ça.
Je lui ai demandé lesquels lui faisaient le plus envie, et pourquoi. Il m'a répondu: ceux-là, avec plein de couleurs dessus. Et là, je lui ai dis: " c'est vrai qu'ils donnent envie!! Et on est parti dans un délire de montagne de bonbons, et du coup, c'est passé, tout simplement. Je lui ai proposé de choisir entre ces bonbons ou des oeufs au chocolats à la maison. Il m'a dit: des oeufs, parce que les bonbons c'est plein de produits chimiques!!

Trop fort! flower Première "victoire" depuis des jours!

Mais je suis quand-même épuisée de me faire autant de soucis. J'ai suis à fleur de peau, j'ai envie de pleurer, j'ai les larmes aux yeux dès qu'il se passe un truc de chouette. J'ai un espèce de trop plein d'émotion.
Franchement, j'aimerais vraiment y arriver mon bonhomme.

En tous cas, à jeudi!!
Revenir en haut Aller en bas
djoulaye
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8163
Age : 40
Localisation : Groslée
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Je croyais être sur la bonne voie...   Dim 18 Avr 2010 - 15:43

Moi je ne serai pas là jeudi mais ce n'est pas plus mal, parce que je suis un peu trop bavarde Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://julieportage.canalblog.com
Caroline

avatar

Nombre de messages : 3518
Age : 42
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Je croyais être sur la bonne voie...   Dim 18 Avr 2010 - 19:38

Je t'envoie du courage et de la compassion Insuline, juste parce que je vis ça TROP régulièrement avec ma fille de 4 ans 1/2.... Pas plus tard qu'hier, j'aurais pu la silent à force de devoir lutter contre elle (mais bon, 11h de trajet à 6 dans une voiture, ça met les nerfs de tout le monde à rude épreuve!).
Revenir en haut Aller en bas
Sandrine

avatar

Nombre de messages : 5961
Age : 44
Localisation : Aoste
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Je croyais être sur la bonne voie...   Dim 18 Avr 2010 - 19:43

insuline a écrit:
L'heure à laquelle elle (la douche) est faite, je m'en fous, mais quand je suis épuisée, qu'il faut encore faire à manger, nettoyer la litière des chats qui pue (une semaine), SE laver, etc...et qu'il est déjà 19h, c'est clair que la douche c'est maintenant, et c'est tout.
Heu ... et il fait quoi ton mari pendant ce temps ?

insuline a écrit:
Je ne cherche absolument pas à être dans le pouvoir quand je réagis comme ça
Le propre d'un jeu de pouvoir c'est que 99 fois sur 100, on ne se rend même pas compte qu'on est dedans ...
Au départ, on est juste persuadé qu'on a raison et qu'il faut que l'autre le reconnaisse. Là, on est dans un jeu de pouvoir ...
Ce n'est pas de l'autoritarisme, juste un jeu de pouvoir ...

insuline a écrit:
mais c'est que je stresse, que je vois l'heure qui tourne, et que je ne vois pas le bout avec tout ce qu'il reste à faire.
Je sais que c'est con, mais je suis comme ça. Et encore, j'ai fais des efforts, les valises ne sont pas rangées, et les lessives pas commencées!!
:tongue:
La route est longue lol! ... Mais prend le temps de te demander la vraie importance de tous ces trucs par rapport à ton fils ...


insuline a écrit:

Ce qui a changé depuis la période où ça allait mieux: 24h sur 24 ensemble, mais surtout remise en doute de mon "nouveau mode" de communication par mon homme, qui se moque. Il se moque gentillement, mais il se moque quand-même...

2 choses : le 24h/24 ensemble ... je penche pour le fait que l'un de tes besoins n'est pas satisfait, reste à savoir lequel - d'où le pétage de plomb pour pas grand chose au final.

Quant à ton mari, quand il se moque, il dit quoi ?
Et ça te fait quoi ?


insuline a écrit:
Quand il me dit "t'es méchante", je lui dis en général: " je sais mon cœur que je t'énerve, que tu es en colère, t'as le droit." Et bien souvent, quand la discussion continue, je lui dis que lui aussi parfois m'agace, mais que je l'aime très fort malgré tout. Que le principal, c'est qu'on se dise quand ça va pas.

Techniquement parlant, l'écoute active, c'est juste refléter le sentiment : "tu es vraiment en colère !", "tu as l'air très fâché !".
Après pour dire tes propres sentiments, le mieux est de le faire à froid ensuite, pas au moment de la crise car ça peut envenimer les choses.
Le "je sais" peut aussi diminuer l'impact de ton écoute car ton fils peut penser "mais non tu ne sais pas !".


insuline a écrit:
Mais là, depuis quelques jours, son chantage affectif à de l'impacte sur moi.

Là encore, qu'est-ce qui a changé entre avant et maintenant ?

insuline a écrit:
j'ai peur d'être dépassée si j'entre trop dans l'écoute et la négociation. C'est vrai, j'avoue. C'est un vrai travail de lâcher-prise que je dois faire. Mais je reste tellement souvent "conne" devant des situations...Il le sent, et je ne suis pas du tout crédible. Alors la seule solution qui me reste, c'est d'imposer les choses... pfffffffff!! C'est chiant.

Qu'est-ce qui te fait peur exactement ? qu'appréhendes-tu ?

insuline a écrit:
Pourquoi dis-tu que ses sentiments ont été niés pendant le trajet? Parce que j'ai voulu être trop parfaite?.

Non je ne pense pas que ce soit en rapport avec ton désir de perfection - quoi que ...
Je pense juste que ton fils en avait marre de ce trajet, qu'il l'a exprimé, que tu n'as pas forcément entendu (l'exemple que tu donnes des gâteaux finis).
Donc cette tension qu'il a accumulée a fini par sortir à un moment donné.
Concernant la perfection, attention aussi à ne pas vouloir être parfaite là aussi (dans l'écoute).
Un parent parfait, non seulement ça n'existe pas ... mais je suis même persuadée que ce serait nocif pour l'enfant : quel modèle qu'un parent toujours patient, jamais énervé, ... ? comment l'enfant pourrait-il atteindre un tel modèle de perfection ?
Et plus tu te donneras le droit à l'erreur et plus ce sera facile ...

Ensuite - et c'est là tout l'intérêt des ateliers - les outils de l'écoute sont un long chemin à parcourir, une prise de conscience et beaucoup de réflexion ...
Ca ne se fait pas en un jour ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scommc.fr
insuline

avatar

Nombre de messages : 788
Age : 39
Localisation : TOURNON, Savoie
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Je croyais être sur la bonne voie...   Dim 18 Avr 2010 - 20:15

oh lala!!!!!!!! que de travail!!

Mais en fait, c'est le terme "pouvoir" qui me dérange. Je trouve que c'est un peu fort, je ne me vois vraiment pas dans un jeu de pouvoir.
Je pense que ma manière de réagir est dû, en générale, à un besoin de garder un minimum de contrôle sur les événements...Il y a des moments où j'ai vraiment l'impression de ne plus rien contrôler et ça m'angoisse. Alors j'essaie de faire un semblant de planning, et je fous la pression à tout le monde (surtout à moi) pour qu'il soit un minimum respecté... Embarassed Et, bien entendu, il n'est jamais respecté, et ça me fous encore plus la pression.

En fait, c'est en écrivant que je me rends compte de ce mode de fonctionnement... Mon Dieu, que je suis grave!! geek

Quant à mon homme... Il fait pas mal de trucs, mais en ce moment il est pas bien du tout (travail, déménagement, etc...). Mais il fait beaucoup à la maison, et surtout la bouffe, ce qui n'est pas rien. Après, ça reste un homme... c'est dur de parler de ses angoisses et d'être entendue sans être jugée ou dans le conseil. Parfois, vue ses réponses, je préfère parfois me taire



Quand il se moque, ça me mets le doute sur mon choix de communiquer autrement, et je me sens conne.

Mes besoins... je ne me pose même pas la question. Petit exemple très con: pendant le voyage de retour hier, mon homme me demande si je n'ai pas trop chaud. Et là, je lui dis: ben si!!
-"ben pourquoi tu le dis pas?
-Ben...bonne question!"
et là, j'ai pris conscience que je ne m'écoutais pas, mais alors pas du tout!
Et c'est pour tout comme ça, jusqu'à ce que j'arrive au clash. Enfin bref, tout ça pour dire qu'aujourd'hui cela a été beaucoup mieux avec mon grand, je l'ai lâché un peu, j'ai réussi à désamorcer une envie urgente de bonbons, et j'ai oublié la douche!!

Bon, je pense que je vais vraiment faire ton atelier un jour.
Revenir en haut Aller en bas
insuline

avatar

Nombre de messages : 788
Age : 39
Localisation : TOURNON, Savoie
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Je croyais être sur la bonne voie...   Dim 18 Avr 2010 - 20:16

Caroline a écrit:
Je t'envoie du courage et de la compassion Insuline, juste parce que je vis ça TROP régulièrement avec ma fille de 4 ans 1/2.... Pas plus tard qu'hier, j'aurais pu la silent à force de devoir lutter contre elle (mais bon, 11h de trajet à 6 dans une voiture, ça met les nerfs de tout le monde à rude épreuve!).

Merci Caro!! On se sent moins seule!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Sandrine

avatar

Nombre de messages : 5961
Age : 44
Localisation : Aoste
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Je croyais être sur la bonne voie...   Dim 18 Avr 2010 - 20:25

Ca rejoint un peu ce que je disais à propos d'Isabelle Filliozat et des parents "parfaits" : tu sembles tellement vouloir être "parfaite" que tu n'écoutes plus ton enfant ... ni toi-même... Tu sembles "imaginer" ce que tu dois faire pour être la mère/femme parfaite et tu essaies de t'y conformer, sauf que c'est juste impossible ...

Rappelle-toi aussi qu'on ne peut pas écouter les autres si on ne s'écoute pas soi-même. Ca pête toujours à un moment donné parce que nos sentiments ne sont pas reconnus.

Pour ce qui est du jeu de pouvoir, c'est le terme reconnu pour cette situation :comme je le disais plus haut, il ne s'agit pas à la base d'une volonté de prendre le pouvoir.
On glisse dans le jeu de pouvoir sans vraiment s'en rendre compte, la difficulté est ensuite d'en sortir.

Pour ton mari, il dit quoi exactement quand il se moque ? Quels termes utilise-t-il ? dans quelle situation ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scommc.fr
insuline

avatar

Nombre de messages : 788
Age : 39
Localisation : TOURNON, Savoie
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Je croyais être sur la bonne voie...   Dim 18 Avr 2010 - 20:39

Mon homme dit "ah! vive l'écoute active!!" ou alors il rigole, tout simplement. Ou il coupe court aux discussions/négociations, en disant: maintenant ça suffit, on arrête les conneries!
Et là, ben...j'abandonne Embarassed
Mais c'est pas tout le temps comme ça. Il dit que ça pourrait être bien, mais il n'est pas encore prêt à s'investir à fond, je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Sandrine

avatar

Nombre de messages : 5961
Age : 44
Localisation : Aoste
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Je croyais être sur la bonne voie...   Dim 18 Avr 2010 - 20:45

insuline a écrit:
Mon homme dit "ah! vive l'écoute active!!" ou alors il rigole, tout simplement. Ou il coupe court aux discussions/négociations, en disant: maintenant ça suffit, on arrête les conneries!
Et là, ben...j'abandonne Embarassed
Mais c'est pas tout le temps comme ça. Il dit que ça pourrait être bien, mais il n'est pas encore prêt à s'investir à fond, je pense.

j'appelle ça du sabotage Sad
et s'il ne te laisse pas aller au bout du truc, comment peut-il savoir si ça va marcher ou pas ?

Pour finir, l'éducation non violente n'est PAS de la négociation, du moins pas au sens où on l'entend habituellement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scommc.fr
djoulaye
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8163
Age : 40
Localisation : Groslée
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Je croyais être sur la bonne voie...   Dim 18 Avr 2010 - 20:54

Que ton homme ne soit pas prêt à se remettre en question c'est une chose, mais qu'il t'en empêche, c'est plus embêtant !

On peut très bien être en désaccord sur certains points, mais c'est quand même mieux de ne pas le montrer aux enfants, d'en parler après la crise...
Le respect c'est bon pour tout le monde Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://julieportage.canalblog.com
capucine

avatar

Nombre de messages : 1396
Age : 45
Localisation : Nord-Isère
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: Je croyais être sur la bonne voie...   Dim 18 Avr 2010 - 21:48

Sandrine a écrit:

Ensuite - et c'est là tout l'intérêt des ateliers - les outils de l'écoute sont un long chemin à parcourir, une prise de conscience et beaucoup de réflexion ...
Ca ne se fait pas en un jour ...

Oui, je confirme ....
Il faut apprendre à s'écouter.

Pour ce qui est de l'écoute active et de son écho dans le monde masculin, ça me rapelle une anecdocte.
Tanguy était dans son bain et voulait que ce soit papa qui le sorte. J'ai commencé l'écoute active "tu aimes bien qd c'est papa qui te sort du bain .... il te fait des sèchages vibratoires.... il pourra le faire au prochain bain ...." et au bout de plusieurs minutes, je suis allée voir zhom :"bon, j'ai essayé l'écoute active, mais rien n'y fait, il veut vraiment son papa "... nous avons ri ensemble ( un petit peu d'auto-dérision, c'est bon aussi) et zhom est allé assuré la sortie de bain ..

Il faut savoir reconnaître que ça ne marche pas à chaque fois ... mais que ça peut éviter bien des conflits inutiles ...
Revenir en haut Aller en bas
Caroline

avatar

Nombre de messages : 3518
Age : 42
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Je croyais être sur la bonne voie...   Lun 19 Avr 2010 - 9:06

Petit témoignage sur le ressenti masculin (mon homme me permet) : mon mari s'est senti remis en question dans son "utilité" d'homme (dans sa conception de l'utilité), et même un peu dans sa puissance et sa virilité (j'y vais fort, mais pour mon mari, c'est un peu ça) par l'écoute active. Écouter est un don plus féminin je pense (même si les hommes ont une part "féminine") et ça leur est plus "étranger" qu'à nous. Et puis, comme les maris n'ont pas forcément choisi de changer de mode d'éducation, ils se sentent peut-être un peu "forcés" par nous, un peu "dépossédés de leur pouvoir", et surtout démunis (ils n'ont pas fait les ateliers, eux! Wink ). D'où cette réaction possible de "rejet" (comme une défense au fond).
S'il arrive à constater les résultats positifs, petit à petit, il arrêtera de se moquer et peut-être même qu'il s'y mettra sans le savoir (le mien est maladroit, mais il fait de l'écoute active à sa manière, et le cœur y est vraiment, mais il a fallu bien 6 mois).
Revenir en haut Aller en bas
Sandrine

avatar

Nombre de messages : 5961
Age : 44
Localisation : Aoste
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Je croyais être sur la bonne voie...   Lun 19 Avr 2010 - 15:16

Le problème de la moquerie, c'est que c'est destructeur ...

On ne peut pas se rebeller contre la moquerie : l'autre va nous taxer de "manque de sens de l'humour" et toute remarque que nous pourrons faire sera alors nulle et non avenue. Il n'y a donc pas de discussion possible.

De plus, celui qui se moque "disqualifie" l'autre : se moquer, c'est considérer que ce que fait l'autre n'est pas bien sérieux finalement.

Ça peut être une façon de se défendre mais la moquerie est toujours très douloureuse à recevoir pour les raisons que j'ai citées.

Au moins avec qq qui est clairement en désaccord, on peut discuter et échanger, ce qui est plus difficile avec qq qui se moque.

Insuline, je pense qu'il serait intéressant pour toi que ton mari entende ce que ses moqueries te font (il y a là aussi des façons de dire bien sur).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scommc.fr
capucine

avatar

Nombre de messages : 1396
Age : 45
Localisation : Nord-Isère
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: Je croyais être sur la bonne voie...   Lun 19 Avr 2010 - 17:39

Ici, je remarque que mes formulations, remarques et habiletés sont reprises par le papa, Tanguy et la nounou sans que je fasse le forcing ...
Je répète, je répète .... et un jour, j'entends dans la bouche de qq'un d'autre ...

Excellent quand je demande qq chose à Tanguy et qu'il me dit "oui, dès que" .... formule que j'utilise bcp à son égard ....

Donc, tout ceci est à cultiver ... et petite à petit l'idée fait son chemin ....
Revenir en haut Aller en bas
insuline

avatar

Nombre de messages : 788
Age : 39
Localisation : TOURNON, Savoie
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Je croyais être sur la bonne voie...   Lun 19 Avr 2010 - 18:08

aujourd'hui, les enfants étaient chez la nounou, et on s'est retrouvé tous les deux avec mon homme. J'en ai donc profité pour parlé de tout ça... Je lui ai dit que c'était vraiment important pour moi de changer de mode de communication avec Loïc, car j'étais vraiment insatisfaite et épuisée de lutter tout le temps. Je lui ai dis que je comprenais qu'il trouve ça bizarre, que je le force pas à faire pareil. Sur ce, je lui ai demandé ce qu'il en pensait, et s'il était prêt à essayer de lâcher un peu prise.

Je lui ai demandé aussi de ne pas se moquer quand mes essais foiraient...

Bref, conclusion: il est d'accord d'essayer

On va voir!! J'espère que ça portera ses fruits!
Revenir en haut Aller en bas
capucine

avatar

Nombre de messages : 1396
Age : 45
Localisation : Nord-Isère
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: Je croyais être sur la bonne voie...   Lun 19 Avr 2010 - 18:52

Super Insuline !!

Je vois que Tanguy et Loïc ont le même âge.
Ce que j'essaie de faire, c'est de prendre du temps avec Tanguy et que ce soit identifié comme tel par lui et par moi.
Car je me rends compte que j'ai plus de temps en tête à tête avec Maverick qu'avec Tanguy et à terme, c'est pas bon, selon moi ...
Revenir en haut Aller en bas
insuline

avatar

Nombre de messages : 788
Age : 39
Localisation : TOURNON, Savoie
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Je croyais être sur la bonne voie...   Lun 26 Avr 2010 - 17:51

oui, j'essaie de passer du temps avec Loïc, seul. Mais en fait, je me rends compte que Loïc a plus de temps seul avec moi que son frère, "à cause" de ses "caprices". Du coup, ça m'attriste pour son frère.

Aussi, j'ai été bien reboostée grâce à la réunion parentalité. Mon mari est aussi entrain de se rendre compte du bienfondé de l'écoute.
Petit exemple.
Loïc: "Mais moi j'ai pas de couteau!!"
Eric" t'en as pas besoin, y'a rien a couper"
Loïc" oui, mais j'ai pas de couteau!!"
Eric "je te dis que t'en as pas besoin"
Les pleurs et cris ont commencé.
Je décide d'intervenir:
" tu veux un couteau? "
"tu veux couper quoi?
Loïc:"ça!!" et il me montre un morceau de courgette plus gros que les autres.
Et là, j'ai dis à Eric s'il se rendait compte comme il niait son fils. Il voulait juste un couteau, c'est tout!! Et juste être entendu.
Enfin bon, c'est con, comme exemple, mais c'était trop frappant!!

Allez, je pars manger!!
Revenir en haut Aller en bas
djoulaye
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8163
Age : 40
Localisation : Groslée
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Je croyais être sur la bonne voie...   Lun 26 Avr 2010 - 18:04

Non ce n'est pas con, c'est très significatif au contraire je trouve !

Pas facile quand on n'est pas d'accord au départ, mais si tu continues sur la même voie, tu verras que peu à peu ton mari s'y mettra aussi, sans forcément s'en rendre compte...
A mon (humble) avis, c'est même plus bénéfique de le faire sans trop en parler, ton mari n'est pas forcément prêt à une grosse remise en question donc le fait d'essayer de lui démontrer qu'il a tort, ça risque de le braquer plus qu'autre chose...
De toute façon on n'arrive pas à tout changer d'un coup, et on n'arrivera jamais à être dans l'écoute 24h sur 24.

Moi par exemple ce soir j'étais en désaccord avec mon homme sur sa façon de gérer le repas d'Hector (pas mangé assez du plat, donc pas de dessert, bref), je l'ai trouvé injuste et illogique, mais quelques instants plus tard je m'énervais (encore une fois !) sur Hector au moment de la douche... J'aurais dû faire un peu d'éoute active plutôt que de lui crier dessus, mais c'était plus fort que moi. Si Patrice avait fait la même chose j'aurais pensé qu'il ne gérait pas bien la situation !
Pas simple tout ça Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://julieportage.canalblog.com
insuline

avatar

Nombre de messages : 788
Age : 39
Localisation : TOURNON, Savoie
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Je croyais être sur la bonne voie...   Lun 26 Avr 2010 - 18:56

oui, vraiment pas simple...
Et... moi aussi j'ai piqué une colère pendant le repas ce soir
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je croyais être sur la bonne voie...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je croyais être sur la bonne voie...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guyane - Le projet minier Montagne d'or en bonne voie.
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen
» Espèces en voie de disparition
» Inviter à Dieu
» Bonne fête kilepina!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Simplement Parents :: Entre nous :: Parentalité ou le quotidien avec nos enfants-
Sauter vers: