Notre association a pour but de créer des lieux de rencontre, d'information et d'échange pour les parents.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 10 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 10 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 635 le Dim 19 Fév 2012 - 19:58
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Caprice ou expression intense d'un besoin?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valou



Nombre de messages : 11
Age : 43
Date d'inscription : 04/12/2011

MessageSujet: Caprice ou expression intense d'un besoin?   Jeu 29 Déc 2011 - 7:05

la scène : sortie en famille pour un spectacle pour enfants en fin d'après-midi à Lyon. Après le stress de la marche en ville, l'attente pour l'entrée du spectacle, enfin assis, je dis à mon mari : "ça nous coût eun peu, mais c'est bien de leur fait découvrir tout ça aussi, le spectacle, la grande ville, etc.. il acquiesce un peu contraint. les enfants sont absolument ravis du spectcale auquel il participe activement (théatre d'improvisation à partir des mots des enfants). La fin arrive et donc l'heure de partir. Vous sentez le problème qui se prépare? Le plus petit, deux ans, dit "veut pas partir" et fait la tête, comme on le comprend, mais il se laisse consoler et n'insiste pas trop car sa soeur lui vole la vedette. A 5 ans, elle avait passer tout le spectacle sans son doudou, dont elle essaie de se sevrer à certains moments. Elle le réclame alors à son père qui en était le gardien. Et en même temps, elle demande à aller aux toilettes. son père refuse de lui donner en disant qu'il lui donnera après les toilettes. Et c'est le déclenchement d'une terrible fureur chez ma fille, elle hurle et tente de dire, mais fait en même temps, qu'elle veut cracher sur son père. Bref, le spectacle, c'est nous!! chaque acteur vient voir cette petite fille hurlente. mon mari est hors de ma vue, j'ai le petit dnas les bras parce que ça se passe dnas un escalier, donc je ne peux pas prendre ma fille dnas les bras. Situation de crise qui l'interroge sur le comportement de mon mari qui entend malgré tout ce qui se passe et n'intervient pas. Bon, c'est cool...
je parviens malgré tout à déplacer ma fille jusqu'aux toilettes et aux moments de lui laver les mains, elle m'insute s'en prend à moi et me blesse en fait vraiment, moi qui compatissait avec elle. Même si j'ai beau comprendre qu'elle est une petite fille, sur le coup, me faire traiter de serpillère, ça me fait mal.
face à tout ça, j'exige de mon mari qu'il lui donne son doudou enfin sortis du café théatre. Bon, je décide de régler ça sur le trottoir parce que pour moi, ça presse. je demande à ma fille de régler son problème avec son père puisq'uil ya un problème entre eux et je les laisse faire en me mettant un peu plus loin. Mon mari semble calme lui. (Vous sentez comme il me gonlfe alors que je suis blessée, et que je me suis tappée la crise, lui il est cool et au mieux ne comprend même pas trop la nécessité de se parler). Ensuite, je demande à Lou ce qu'elle a compris. Mais elle a rien compris à part que son père lui a pas donné ce dont elle avait besoin là tout de suite.
je tente de me soigner aussi en disant à ma fille l'impact de ses paroles et je fais l'hypothèse qu'elle s'en est prise à moi au lui de dire sa colère à son père. Quand je ne vois plus quoi dire et que pourtant , je me sens encore blessée, je finis par identifier que je suis en colère contre mon mari aussi. (et là, ça se corse, c'est facile de gueuler sur les gosses!!). je lui demande ce qu'il avait en tête en ne lui donnant pas son doudou? et on dcortique le truc jusqu'à ce qu'il reconnaisse qu'il voulait lui donner une leçon : "on ne fait pas de caprise". et ben voilà, on y est, la bonne vieille éducation est de retour, "je vais lui donner une bonne leçon et j'en ai rien à foutre que les autres soient pas d'accord (sous-entendu moi aussi la mère). Bon, là je me dis plein de gros mots dans ma tête à son égard et puis, je me dis "bon, même si on se sépare, il restera le père de mes enfants, donc, j'ai pas le choix, je dois bosser".
j'explique à ma fille (vive les ateliers de Sandrine) que parfois les adultes pensent qu'on apprend quelque chose aux enfants en les laissant hurler parce qu'on pense qu'ils nous font la guerre et veulent être plus fort que nous. Parfois on pense que si on leur donne ce dont il crie leur besoin, c'est comme si on leur disait qu'ils peuvent nous piétiner. mais je crois que dans ton cas, tu étais juste furieuse dans un moment où tu avais vraiment besoin de ton doudou sans vouloir te mesurer à ton papa". bref, je me suis sentie soulagée aussi de le comprendre vraiement comme ça. j'ai ensuite fait la démonstration à mon mari que noter fille n'avait pas retenu la leçonqu'il voulait lui donner et que elle avait à apprendre à se contenir "en public", on ne se comporte pas pareil à la maison et à l'extérieur. et aussi que nous avions à apprendre à décaler notre regard et à lutter contre les vieux réfelxes que nous avaons par rapport aux caprices, qu'est-ce qu'il dit l'enfant dans telles conditions?
bref, l'affaire n'est pas finie entre mon mari et moi. Il a fini par reconnaître qu'il était bien limité pour faire autrement et en même temps, il en a marre que je le déstabilise dans ses certitudes. c'est dur dur et ça crée un fossé entre nous.
j'espère que ce sera tout pour aujourd'hui!!
Revenir en haut Aller en bas
Sandrine

avatar

Nombre de messages : 5961
Age : 44
Localisation : Aoste
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Caprice ou expression intense d'un besoin?   Jeu 29 Déc 2011 - 13:17

Ce que m'inspire ton message, c'est que tu as bien décrypté la situation pour ta fille Very Happy ...

Tu sais, j'ai la chance d'avoir un papa qui a une intelligence relationnelle hors pair et qui, je pense, m'en a transmis une partie. Je me souviens des nombreuses fois où il me disait "tu vois, ta mère là, elle n'est pas dans de bonnes conditions pour accepter ce que tu lui demandes, il faut attendre qu'elle soit détendue, qu'elle soie disponible." ou bien encore "si tu lui parles comme ça, à ton avis, elle va réagir comment ?"
Et j'ai appris qu'on peut agir de certaines façons à certains moments avec certaines personnes et qu'il faut avant tout savoir s'adapter.
C'est un apprentissage inestimable ...

Et je pense que la façon dont tu as décrypté la situation pour ta fille lui montre bien les tenants et les aboutissants de la situation et lui permet de voir une porte de sortie pour la prochaine fois Very Happy

Après, l'impact de la relation de couple sur la relation aux enfants est, à mon avis, souvent largement sous-estimé ...
Ici, chaque fois que j'ai un comportement que je juge disproportionné avec mes enfants (cris, paroles, ...), je me pose la question de ma relation avec mon mari à ce moment-là : que se passe-t-il entre nous ? Qu'ai-je à lui reprocher ? Ce sont souvent de petites choses, mais si je n'en prends pas conscience, elles ont tendance à s'exprimer au mauvais moment et au mauvais endroit.
Peut-être est-ce aussi le cas pour ton mari ?

Revenir en haut Aller en bas
http://www.scommc.fr
Valou



Nombre de messages : 11
Age : 43
Date d'inscription : 04/12/2011

MessageSujet: Re: Caprice ou expression intense d'un besoin?   Jeu 29 Déc 2011 - 14:23

Oh je t'envie!! tes parents doivent s'aimer beaucoup et être dans une grande sensibilité l'un evers l'autre, ou au moins ton père. C'est très difficile de faire ça, se mettre au diapason de l'autre et de pouvoir le faire au point d'en donner la température aux enfants. Il faut être tranquille en soi et ne pas être soi-même déjà pollué.
On en est loin dans notre couple, même si on y parvient parfois, mais c'erst surtout pour les enfants, alors qu'en fait ça aide aussi l'adulte pris dans ses propres émotions à en sortir ou au moins à en prendre conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Sandrine

avatar

Nombre de messages : 5961
Age : 44
Localisation : Aoste
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Caprice ou expression intense d'un besoin?   Jeu 29 Déc 2011 - 15:47

j'ai mentionné ça parce que je pense que ce que tu as fait pour ta fille, c'est justement lui décrypter de façon relationnelle la reaction de son papa.
c'est une bonne chose pour elle à mon avis.

C'est pour ça aussi que j'apprécie la CNV : elle oblige à se mettre au clair sur ce qu'on ressent, à en assumer la responsabilité mais aussi à comprendre quelle part l'autre joue dans nos émotions. Et c'est ça qui est constructif : on peut montrer à l'autre ce qu'il peut choisir ou on peut décider de changer soi-même quand c'est possible.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scommc.fr
djoulaye
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8163
Age : 40
Localisation : Groslée
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Caprice ou expression intense d'un besoin?   Jeu 29 Déc 2011 - 21:55

Pas facile en effet de ne pas être sur la même longueur d'ondes...
Ici je remarque aussi que souvent, quand je m'énerve "pour pas grand chose" contre les enfants, le problème vient de moi ou d'un problème de communication avec mon homme.

Et il y a des situations qui me mettent littéralement hors de moi, je m'en rends compte sur le moment mais je n'arrive pas à me calmer : comme hier par exemple, quand Angèle s'est mise à refuser d'avancer dans la neige, alors que nous voulions aller voir le beau paysage derrière une colline (en Chartreuse). Je n'arrivais pas à m'arrêter de lui crier dessus, alors que ma pauvre bichette était fatiguée, avait froid et surtout faim (ça s'est bien bien arrangé après une bonne gaufre). Impossible pour moi de compatir sur le moment, heureusement que son papa l'a consolée rapidement.
Et je me souviens bien que mes parents ont souvent perdu patience avec moi dans le même genre de situation... Je n'aimais pas ça bien sûr, alors pourquoi je fais pareil avec ma fille ?

Peut-être que pour ton mari c'est un peu pareil Valou, au fond il sait que c'est contre-productif mais il ne peut pas s'empêcher de reproduire ce qu'il a vécu enfant ?

J'ai du mal à comprendre pourquoi on fait ça, moi dans ces cas-là je me sens submergée par la colère et le ressentiment, comme si mon enfant faisait exprès de me casser les pieds, que son besoin n'était pas du tout légitime. Etant passée par les mêmes sentiments que lui, je devrais compatir, pourquoi je n'y arrive pas ?
Pffff...
Revenir en haut Aller en bas
http://julieportage.canalblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Caprice ou expression intense d'un besoin?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Caprice ou expression intense d'un besoin?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» besoin d'infos:coque allongeable et adaptateurs sur chassis
» besoin d'aide pour un nouveau né
» besoin de vos idées pour le syndicat.
» Besoin d'aide pour choisir un siège 0+/1
» Besoin d'aide pour siège auto 0+/1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Simplement Parents :: Entre nous :: Parentalité ou le quotidien avec nos enfants-
Sauter vers: