Notre association a pour but de créer des lieux de rencontre, d'information et d'échange pour les parents.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 19 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 19 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 635 le Dim 19 Fév 2012 - 19:58
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Peur chronique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aurélie

avatar

Nombre de messages : 2852
Age : 35
Localisation : VILLEFONTAINE
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Peur chronique   Dim 21 Avr 2013 - 20:58

Allez en ce dimanche soir , je pose mes angoisses ici ...

Voilà j'ai toujours été angoissée des maladies pour moi et mes proches , depuis le début de cette grossesse je suis ultra angoissée par la maladie , peur de mourir , de devoir laisser Faustine si je suis malade , de lui gâcher sa vie , la rendre triste , de ne pas pouvoir m'occuper de bebe ... affraid

Voilà j'avais besoin de poser tout ça , d'échanger vos expériences si certaines ont connu ça ?

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Vougy

avatar

Nombre de messages : 6868
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Re: Peur chronique   Dim 21 Avr 2013 - 22:06

Il m'arrive d'imaginer, mais plus s'il arrivait quelque chose à des gens proches que à moi-même. J'ai plus peur de la mort ou de la maladie pour quelqu'un que j'aime que pour moi-même.

Mais ça ne provoque pas d'angoisses. Du moins la seule fois où j'ai eu une angoisse c'était enceinte d'Armand, j'étais mal physiquement et ça s'est transformé en angoisse.

Je ne sais quoi te dire, comment te réconforter. Je pense bien fort à toi...
Revenir en haut Aller en bas
Aurély

avatar

Nombre de messages : 1155
Age : 33
Date d'inscription : 05/09/2010

MessageSujet: Re: Peur chronique   Lun 22 Avr 2013 - 9:20

Il y a quelques temps , j'ai aussi eu une grosse bouffée d'angoisse , dans une période de "burn out", où j'avais 12000 choses à gérer en même temps. je me suis rendue compte que mon mari ne savait absolument rien de ce que j'avais à gérer au quotidien, que ce soit dans la maison ou dans les papiers. J'ai percuté que si j'avais à diparaître, il ne serait au courant de RIEN...genre il ne sait même pas quels comptes bancaires on possède, et où, et combien on a dessus. il ne sait pas si on a des assurances-vie. il ne sait pas que je dois déclarer ce que je paie à la nounou chaque mois. il ne sait même pas combien je paie la nounou chaque mois. Il n'a jamais rempli de déclaration d'impôts de sa vie.
Et forcément, dans ce moment de panique et de doute, par extrapolation, je me suis dit que si je mourais, il y aurait plein de choses que je n'aurais pas eu le temps de dire à mes filles et qui me tiennent à coeur.

Donc, comme à chaque fois que j'ai des petites angoisses, je couche tout sur le papier.

En ce qui concerne mon homme, je lui ai fait une petite récap de nos comptes, assurances, papiers importants, toussa. Au cas où.

pour mes filles: j'ai acheté 2 jolis cahiers, 1 pour chacune. J'y couche des anecdotes que j'ai envie de leur transmettre, sans aucune chronologie. Juste des choses que j'aimerais qu'elles sachent et que je veux qu'elles apprennent par moi et par personne d'autre. Donc savoir que j'ai pu leur transmettre ça si je viens à mourir, ça me réconforte. Et si, ce que j'espère Wink , je survis , relire ensemble ces extraits de leurs vie sera certainement un très bon moment.

Après, je suis quelqu'un qui n'a pas peur de la mort, ni de la maladie. J'ai à les cotoyer dans mon boulot et j'apprends à les apprivoiser. Mourir fait partie de la vie .

Dans ton cas, as-tu travaillé sur ces angoisses? est-ce que tu as vécu des choses qui expliquerait ces peurs?
Revenir en haut Aller en bas
Mamode

avatar

Nombre de messages : 6349
Age : 49
Localisation : Bourgoin Jallieu
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Peur chronique   Lun 22 Avr 2013 - 14:42

Aurélie, je trouve ça trop dur ce que tu vis. Je ne me souviens pas avoir eu des angoisses à ces sujets pendant mes grossesses. Par contre, j'ai pensé de temps à temps à la possibilité de mourir au moment de l'accouchement mais cela ne m'a pas plus perturbée = je ne suis pas allée plus loin dans mes démarches.

Par contre j'ai vécu une crise d'angoisse avec panique à bord monstrueuse quinze jours avant mon opération de la mâchoire. Je pensais être prête à cette grosse intervention et un soir à 22h mon inconscient m'a fait un vilain tour en me montrant que pas du tout.
A l'époque il n'y avait que zhom dans ma vie. J'ai décidé de rédiger un testament pour le cas où. Cela m'a aidée à y voir plus clair dans mes intentions et à mieux faire face à cette possibilité de mourir.

Aurély, j'aime bien ta solution avec les cahiers.
Revenir en haut Aller en bas
Vougy

avatar

Nombre de messages : 6868
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Re: Peur chronique   Lun 22 Avr 2013 - 15:15

Aurélie, c'est une piste tout ça... Mettre en place des choses pour redevenir maitre de ses angoisses?
J'avais besoin que Monsieur V prenne certaines dispositions en cas de décès. Lui n'y voyait pas forcément le but du truc, mais moi ça me bouffait le bid, cette éventualité qui pouvait survenir.

Depuis que nous avons mis en places certaines choses je me sens plus sereine...
Revenir en haut Aller en bas
Maria

avatar

Nombre de messages : 965
Age : 38
Localisation : Villefontaine
Date d'inscription : 28/04/2009

MessageSujet: Re: Peur chronique   Lun 22 Avr 2013 - 20:11

Tes angoisses doivent être bien lourdes à porter au quotidien ! No

Pour moi, mort et maladie font partie de la vie et peuvent arriver à tout moment, je ne crois pas que ça me fasse réellement peur... Plus peur de ce qui peut arriver à ceux que j'aime.
Par contre depuis que je suis maman, je pense souvent à ce qu'il se passerait si je n'étais plus là et là ça me rend profondément triste et malheureuse...

D'abord parce que j'imagine ne plus voir mes filles grandir et les serrer dans mes bras (et ça c'est complétement idiot parce que je ne serai pas là pour le voir) et ensuite parce que je pense à la douleur de mes filles si elles devaient grandir sans maman, et je me dis que je ne peux pas leur faire ça ! En gros j'ai l'impression que je peux faire des tas d'erreurs en les accompagnant dans leur vie, mais que je serai impardonnable de les abandonner.
Donc pour moi, plus une immense tristesse, une pression même qu'une angoisse.

Les pistes évoquées me plaisent beaucoup, je crois que ce qui m'aiderait à être plus sereine c'est d'une part de prévenir les personnes chez qui on aimerai que les filles aillent si il nous arrivait quelque chose à tous les deux (prendre nos dispositions comme dit Vougy) et d'autre part, de leur laisser un message, comme les cahiers d'Aurély par exemple.

Bon courage à toi Aurélie ! Merci d'avoir ouvert ce post.
Moi j'en ai la tête qui tourne Wink
Revenir en haut Aller en bas
Aurélie

avatar

Nombre de messages : 2852
Age : 35
Localisation : VILLEFONTAINE
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Peur chronique   Lun 22 Avr 2013 - 20:51

Merci a vous I love you

Je travaille beaucoup sur cette peur profonde , je crois que Maria tu as beaucoup dit par tes mots ce que je ressens.

Ne plus être la pour voir ma fille grandir , l'abandonner , c'est surtout ça qui m'angoisse.

Du coup j'ai peur pour elle et pas tant pour moi. Seule ce serait différent mais je suis maman !

L'idée des cahiers m'angoisse a fond pour le moment ... mais je garde l'idée ...


Revenir en haut Aller en bas
Vougy

avatar

Nombre de messages : 6868
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Re: Peur chronique   Lun 22 Avr 2013 - 21:45

Mon père est mort quand j'avais 10 ans, brutalement...
Pendant un sacré moment je lui en ai voulu, car j'avais l'impression qu'il m'avait abandonné.
Le deuil a été extrêmement long à se faire...

Quand je repense à cette période et que je me demande ce qui a été finalement le plus dur c'est le déni de son existence chez nous.
Jamais ou trop rarement un mot sur lui, sur ce qu'il a été car au final je l'ai très (trop) peu connu. Seule ma marraine et depuis peu mon frère en parlent. Ma maman jamais. Elle va évoquer les soucis matériels qu'elle a rencontré par la suite mais jamais sa mémoire, son souvenir!

Alors voilà, se prévenir matériellement du décès de son conjoint c'est important car ça enlève des soucis dont on n'a vraiment pas besoin à ce moment là. Mais se porter garant de la mémoire de l'autre, c'est primordial. C'est pour ça que les cahier d'Aurély je trouve ça merveilleux. C'est un magnifique cadeau!

Après je n'ai pas peur matériellement pour mes enfants si m'arrivais malheur, mais j'ai peur de disparaitre de leur mémoire!!! Ca oui c'est flippant...
Revenir en haut Aller en bas
Mamode

avatar

Nombre de messages : 6349
Age : 49
Localisation : Bourgoin Jallieu
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Peur chronique   Mar 23 Avr 2013 - 5:44

Maria a écrit:
Les pistes évoquées me plaisent beaucoup, je crois que ce qui m'aiderait à être plus sereine c'est d'une part de prévenir les personnes chez qui on aimerait que les filles aillent si il nous arrivait quelque chose à tous les deux (prendre nos dispositions comme dit Vougy)

Nous avons réfléchi à cette solution.
Ce n'est pas simple parce que cela t'oblige à parler de quelque chose de douloureux en couple, puis avec les personnes auxquelles tu penses. Ce n'est pas simple parce que ces personnes ont aussi leur vie (de famille), leurs croyances, leurs peurs et qu'elles ne veulent ou ne peuvent pas toujours "prendre en charge" ce qui t'angoisse. Ce n'est pas simple parce que dans notre société la mort est tabou. En même temps, j'ai trouvé important mon échange avec mon conjoint. Nous concernant, je me rends compte que nous n'avons pas parlé de notre choix aux amis retenus. Notre souci premier est de ne pas séparer les enfants. Nous ne voulons pas qu'ils soient pris en charge dans nos familles respectives parce que leurs 4 grands-parents sont trop âgés pour s'en occuper. Mon frère a des enfants ado et jeune adulte donc il ne reviendrait pas en arrière. Et ma belle-soeur encore moins. En plus on ne s'entend pas. Ma soeur les prendrait sans doute mais elle est déjà souvent en situation de grand épuisement entre sa vie professionnelle et sa vie familiale. Alors pourquoi lui en rajouter une couche ! Et puis zhom n'aime pas leur choix éducatif (cf. religion). Du côté de zhom ils sont célibataires et nos enfants auraient besoin d'une famille. Dans nos amis, ils ont tous déjà 3 enfants alors en rajouter 2 autres du même âge, ça fait exploser le quotient familial. Nous avons un couple d'amis que nous aimons énormément et leurs enfants ont quelques années d'écart avec les nôtres mais d'une telle empathie pour eux. C'est donc à eux que nous avons pensé mais est-ce un cadeau de leur proposer cette adoption sachant qu"ils sont toujours en voyages pour découvrir le monde ? Ca change un projet de vie quand même d'accueillir de nouveaux enfants endeuillés dans sa famille. Vraiment je trouve que ce n'est pas simple entre l'idée, l'envie et la réalité dans nos sociétés individuelles (communautaire)


Dernière édition par Mamode le Mar 23 Avr 2013 - 13:13, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mamode

avatar

Nombre de messages : 6349
Age : 49
Localisation : Bourgoin Jallieu
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Peur chronique   Mar 23 Avr 2013 - 5:56

Vougy a écrit:
Mon père est mort quand j'avais 10 ans, brutalement...
Pendant un sacré moment je lui en ai voulu, car j'avais l'impression qu'il m'avait abandonné.
Le deuil a été extrêmement long à se faire...

Quand je repense à cette période et que je me demande ce qui a été finalement le plus dur c'est le déni de son existence chez nous.
Jamais ou trop rarement un mot sur lui, sur ce qu'il a été car au final je l'ai très (trop) peu connu. Seule ma marraine et depuis peu mon frère en parlent. Ma maman jamais. Elle va évoquer les soucis matériels qu'elle a rencontré par la suite mais jamais sa mémoire, son souvenir!

Alors voilà, se prévenir matériellement du décès de son conjoint c'est important car ça enlève des soucis dont on n'a vraiment pas besoin à ce moment là. Mais se porter garant de la mémoire de l'autre, c'est primordial. C'est pour ça que les cahier d'Aurély je trouve ça merveilleux. C'est un magnifique cadeau!

Après je n'ai pas peur matériellement pour mes enfants si m'arrivais malheur, mais j'ai peur de disparaitre de leur mémoire!!! Ca oui c'est flippant...

Vougy comme tu as du souffrir. Sad

J'ai rencontré une jeune femme qui a perdu sa maman toute petite, entre 2 et 4 ans ans. Le plus dur a été le déni du papa qui n'a plus jamais reparlé de son épouse, des sentiments qu'il éprouvait pour elle, de ce qu'ils faisaient ensemble, de la vie de famille ... Cette jeune femme maintenant adulte m'a rencontrée pour un travail avec les fleurs. Après quelques temps de guérison, un jour son père a changé d'attitude avec elle lors d'une visite chez lui. Il lui a montré un cahier tenu par sa mère dans lequel elle notait le quotidien à la maison, dont des phrases sur ses enfants. Ce fut un véritable trésor pour ma cliente. Elle a découvert l'écriture de sa mère, ses pensées, sa façon de voir la vie, sa façon d'aimer ses enfants. Depuis lors, des choses ont changé en positif pour elle, dont une chose merveilleuse sunny ...

Alors je re-note moi aussi cette idée de cahier
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peur chronique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Peur chronique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les films pour enfant qui ne font pas peur?
» Rédaction d'une chronique - Tutoriel
» Peur de dormir
» Pour bb2 je veux que tout soit différent, mais j'ai peur...
» J'ai peur dans ma chambre...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Simplement Parents :: Entre nous :: Papotage-
Sauter vers: