Notre association a pour but de créer des lieux de rencontre, d'information et d'échange pour les parents.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 20 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 20 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 635 le Dim 19 Fév 2012 - 19:58
Derniers sujets

Partagez | 
 

 ne pas réussir à ne pas crier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cyrielle

avatar

Nombre de messages : 550
Age : 33
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: ne pas réussir à ne pas crier   Sam 10 Sep 2011 - 18:45

Autour de moi on me reproche souvent de crier trop vite et trop fort sur les enfants, plus particulièrement sur Léo 5 ans.

Depuis la rentrée scolaire, et parce qu'on a récupéré Léo à ce moment après des vacances chez papi mamie, nous lui avons expliqué que nous n'acceptions plus de rester avec lui des heures durant pour qu'il s'endorme. Ca nous pèse au possible. On a donc expliqué tout ça à Léo en long en large et en travers, sur le pourquoi du comment. On répète tous les soirs comment ça va se passer, où on est une fois qu'on quitte sa chambre etc. Mais rien n'y fait il fait une comédie du diable.
Le premier soir ça a duré 2h, le 2ème 1h20, le 3ème 40 min, le 4ème 19 min, hier et ce soir quelques minutes.
On tient le bon bout me direz vous. J'aurais tendance à dire oui. Seulement autant le premier soir j'ai réussi à rester calme pendant 2h, puis j'ai pété un câble après 2h, autant depuis 3 jours je pète une durite dès le premier chouinement. Léo SAIT ce qui va se passer, il l'a très bien compris mais il insiste quand même. C'est ça que je trouve pesant. Et il me donne la sensation que tant que je n'ai pas hurlé dessus il insiste Sad Je n'aime pas du tout ça, et je ne trouve pas de solution. Le papa est dans le même état que moi. Léo nous épuise déjà toute la journée (en fait il lui suffit d'1h pour nous épuiser, donc même les jours d'école on n'est pas épargné), et le soir on aspire à du calme. J'aimerais vraiment qu'il se couche sans passer par cette phase de cris, de gémissement, et fausses jérémiades qui de toute façon n'aboutissent aucunement à sa demande (que son père revienne s'allonger avec lui - parce qu'il sait très bien depuis longtemps que de toute façon moi je ne reviendrai pas) et ne fait que nous énerver.

Comment je pourrais m'y prendre pour garder mon énervement en moi, pour ne pas lui crier dessus. J'arrive à répéter une fois calmement à Léo une fois ses jérémiades commencées, mais pas 2 ...
Je ne peux pas le laisser à geindre sans retourner lui expliquer la situation sinon il vient à notre porte et geint dans l’entrebâillement. si je ferme la porte il tambourine dessus jusqu'à ce qu'on ouvre. Bref, on a tout essayé pour qu'il abandonne, mais tout ce qu'on a trouvé d'efficace pour l'instant c'est de lui crier dessus et c'est super naze Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://cyrielle.lemeunier.org/
isacolombe

avatar

Nombre de messages : 90
Age : 43
Localisation : colombe 38
Date d'inscription : 16/11/2010

MessageSujet: Re: ne pas réussir à ne pas crier   Dim 11 Sep 2011 - 6:01

bonjour cyrielle

comme je comprends....

il y a un un gros boulot à faire pour écouter ta petite fille intérieure qui n'a pas pu geindre...

et aussi: as tu des temps pour toi, pour te faire plaisir à toi, te prendre en compte?

sinon, où habites tu? une dame super pourrait t'apprendre à faire de l'eft, technique de libération émotionnelle...

je te donne mes pistes car moi aussi j'ai cette tendance à péter les plombs parfois et c'est tout ce qui m'a aidé, j'ai même été voir une psy pour ça

bises

isabelle
Revenir en haut Aller en bas
Cyrielle

avatar

Nombre de messages : 550
Age : 33
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Re: ne pas réussir à ne pas crier   Dim 11 Sep 2011 - 11:31

Oui j'ai du temps pour moi, ce fut compliqué à mettre en place mais maintenant c'est bon !

J'habite en Bretagne.

A chaque fois je me dis qu'il faut que j'arrive à lui parler calmement mais mon énervement prend systématiquement le pas Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://cyrielle.lemeunier.org/
Caroline

avatar

Nombre de messages : 3518
Age : 42
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: ne pas réussir à ne pas crier   Dim 11 Sep 2011 - 13:40

Cyrielle : un petit truc tout simple que je pratique (parce que moi aussi je suis une "crieuse" et que je n'aime pas ça, même si ça m'évite souvent de taper, alors l'un dans l'autre...) :

Quand je suis à bout, excédée et qu'il n'y a que le cri qui me soulage (je le sens, il est là, il faut qu'il sorte absoluement!), je vais dans ma cave, mon garage, une pièce à l'écart (oui parce que dehors c'est pas possible sauf à finir au poste de police parce que les voisins vont penser que j'ai pêté un cable! ) et je HUUUUURLE! Je crie du plus profond de mes tripes (le fameux "hurlement primaire" Wink ) jusqu'à ce que je sente que c'est "vide".

Avant évidement, je préviens mon entourage!! (et maintenant ma grande me dit d'aller crier dans la cave quand elle me sens trop énervée! lol! )

Ca a la double vertue de faire sortir la partie violente de ma colère sans que personne en soufre (sauf les oreilles du chat s'il traine par là), donc je me sens mieux, et de pouvoir revenir vers ma source d'énervement (le nain ou la naine) recentrée sur mon problème et de m'en occuper plus calmement (mais fermement parce que ma colère est toujours là mais pas violente).

Je t'assure ça marche. Au début, je n'osais pas me lâcher (t'as l'air un peu con à crier toute seule dans ton garage) mais maintenant, je sais que ça fera du bien à tout le monde.

Revenir en haut Aller en bas
Sandrine

avatar

Nombre de messages : 5961
Age : 44
Localisation : Aoste
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: ne pas réussir à ne pas crier   Dim 11 Sep 2011 - 14:59

J'utilise beaucoup les lettres de colere, j'ai même un cahier pour ça ..,
Lorsque je sens la colere monter, assez souvent quand même que ce soit contre mes enfants, mon mari, moi-meme ou n'importe qui d'autre, je prends mon cahier et j'écris toutes les choses violentes qui me passent par la tête, les insultes, les mots méchants, tout ce que j'ai à dire de vraiment violent et qui ne serait pas constructif à dire verbalement.

Je l'écris en rouge parfois, avec des gestes qui me défoulent (uniquement dans l'écriture), j'écris certaines choses en majuscules.
Bref je me défoule Very Happy ... mais je mets aussi à plat toutes mes pensées au moment de la colere, pensées qui ne sont pas forcement conscientes au 1er abord.

Cela me permet d'abord de me calmer physiquement mais surtout de pouvoir identifier, une fois revenue au calme le vrai objet de ma colere et donc de pouvoir y chercher une solution constructive.

Rien à voir avec une petite fille qui n'a pas pu geindre dans mon cas, mais simplement en général le ras-Le-bol légitime d'un parent quand il doit répéter la même chose pour la 50e fois Very Happy
Après ça, si c'est une situation récurrente, j'analyse la situation avec les outils que j'utilise professionnellement et ça me permet de modifier ma façon de faire pour les fois suivantes et de résoudre plus facilement le pb.

A noter que l'utilisation du cahier m'a permis de me rendre compte que mes colères les plus violentes contre les enfants ne leur étaient absolument pas destinées ...

Revenir en haut Aller en bas
http://www.scommc.fr
Caroline

avatar

Nombre de messages : 3518
Age : 42
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: ne pas réussir à ne pas crier   Dim 11 Sep 2011 - 15:07

Sandrine a écrit:
A noter que l'utilisation du cahier m'a permis de me rendre compte que mes colères les plus violentes contre les enfants ne leur étaient absolument pas destinées ...
Ah oui, moi aussi (en criant dans mon garage...) : en général ça vient d'un manque de disponibilité et une sensation d'envahissement. Mais bon là on change de sujet (--> qu'est ce qui me met en colère, et comment j'essaye de réduire ces causes) Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Sandrine

avatar

Nombre de messages : 5961
Age : 44
Localisation : Aoste
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: ne pas réussir à ne pas crier   Dim 11 Sep 2011 - 15:16

Caroline a écrit:
Sandrine a écrit:
A noter que l'utilisation du cahier m'a permis de me rendre compte que mes colères les plus violentes contre les enfants ne leur étaient absolument pas destinées ...
Ah oui, moi aussi (en criant dans mon garage...) : en général ça vient d'un manque de disponibilité et une sensation d'envahissement. Mais bon là on change de sujet (--> qu'est ce qui me met en colère, et comment j'essaye de réduire ces causes) Rolling Eyes

pour moi, ce sont des choses bcp plus concrètes. Le cahier m'a permis de les sortir parce que j'écris tant que je sens une tension.
Si je m'arrêtais aux 30 premières secondes, j'aurais aussi cette impression d'envahissement ... mais c'est après que le vrai sujet sort, parfois au bout de 10 mn.
Et souvent la fameuse sensation d'envahissement vient du fait que mon mari n'a pas débarrassé la table ... ou d'une autre chose de la vie quotidienne : les enfants ont mis de l'eau partout en prenant le bain, ...
Et là j'arrive sur la vraie cause, que je peux régler plus facilement ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scommc.fr
Caroline

avatar

Nombre de messages : 3518
Age : 42
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: ne pas réussir à ne pas crier   Dim 11 Sep 2011 - 15:25

Par contre, Sandrine, autant crier me prend 30 secondes ou 1 minute et me permet encore d'intervenir "rapidement" si la situation le nécessite auprès des enfants, autant comment tu fais quand tu dois écrire 10 minutes ou plus dans ton cahier et que ça hurle (les enfants), autour de toi, ou "sur toi"?
Revenir en haut Aller en bas
Sandrine

avatar

Nombre de messages : 5961
Age : 44
Localisation : Aoste
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: ne pas réussir à ne pas crier   Dim 11 Sep 2011 - 15:43

Caroline a écrit:
Par contre, Sandrine, autant crier me prend 30 secondes ou 1 minute et me permet encore d'intervenir "rapidement" si la situation le nécessite auprès des enfants, autant comment tu fais quand tu dois écrire 10 minutes ou plus dans ton cahier et que ça hurle (les enfants), autour de toi, ou "sur toi"?

J'écris en présence des enfants ... Tant pis si ça hurle, ils ont fini par comprendre que c'était inutile de continuer à insister pendant que j'écris.
D'ailleurs quand je le ferme, il y en a toujours un pour me dire "t'es encore en colere maman ?"
Quand il y avait recherche de contact physique, je m'isolais dans une autre pièce.

J'ai très rarement - pour ne pas dire jamais - été confrontée à des situations qui ne peuvent pas attendre 10 mn avant d'être résolues Very Happy
J'utilise parfois - généralement en cas de conflit entre les 2 - le "chacun dans sa chambre en attendant que JE soie en état de vous entendre".
Mais ça reste très exceptionnel.

Et avec le recul, je trouve aussi que c'est un très bon apprentissage pour mes enfants : savoir prendre le temps de prendre du recul avant de foncer dans une solution et ne pas se laisser prendre par l'apparente urgence de la situation Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scommc.fr
isacolombe

avatar

Nombre de messages : 90
Age : 43
Localisation : colombe 38
Date d'inscription : 16/11/2010

MessageSujet: Re: ne pas réussir à ne pas crier   Dim 11 Sep 2011 - 15:47

dans ce genre de situation, ma psy m'a dit de ne pas me juger...et d'observer...la belle affaire, c'est commle cahier, on a juste envie de toute exploser, moi, je n'ai aucun endroit pour hurler sans que personne n'entende...

je vais tester quand même le bloc à proximité, mais si j'ai le bb dans les bras ou en train de TT et que les grands me font péter les plombs, je vois pas.... sauf à m'excuser après!!
Revenir en haut Aller en bas
Sandrine

avatar

Nombre de messages : 5961
Age : 44
Localisation : Aoste
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: ne pas réussir à ne pas crier   Dim 11 Sep 2011 - 15:55

isacolombe a écrit:
dans ce genre de situation, ma psy m'a dit de ne pas me juger...et d'observer...la belle affaire, c'est commle cahier, on a juste envie de toute exploser, moi, je n'ai aucun endroit pour hurler sans que personne n'entende...

je vais tester quand même le bloc à proximité, mais si j'ai le bb dans les bras ou en train de TT et que les grands me font péter les plombs, je vois pas.... sauf à m'excuser après!!

Le cahier permet justement de s'observer sans se juger Very Happy : de laisser sortir ce qui vient sans se dire que c'est mal, qu'on est une mauvaise mère ou quoi que ce soit d'autre ...
Et après on fait quelque chose de constructif de sa colère.

Pour le bébé dans les bras en train de têter, il y a aussi la solution de taper sur l'ordi (d'une main) ...

Ou bien encore, interrompre la têtée, mettre les grands dans leur chambre ou dans un lieu sécurisé, tant pis si ça hurle, leur demander de ne pas en sortir tant que tu n'es pas disponible (et le faire respecter), finir la têtée et en profiter pour réfléchir à la situation au calme, voire écrire une fois la têtée terminée (même si ta colère sera un petit peu apaisée à ce moment-là et que ce sera différent de le faire sur le coup) avant de faire revenir les grands et de réaborder la situation avec eux à ce moment-là Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
http://www.scommc.fr
Cyrielle

avatar

Nombre de messages : 550
Age : 33
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Re: ne pas réussir à ne pas crier   Dim 11 Sep 2011 - 19:42

Ce que j'aime Sandrine, chez toi c'est cette apparente (et certainement réelle) facilité que tu as pour faire respecter les choses. Ici crois moi que le "chacun dans sa chambre" c'est totalement impensable. Tout comme de "leur demander de ne pas en sortir tant que tu n'es pas disponible", ici ça ne fonctionne en aucun cas. Si je veux qu'ils respectent ça, je commence déjà par devoir me battre des plombes pour qu'ils s'y tiennent ( et encore ça ne fonctionne pas !) et j'ai déjà explosé rien que pour ça ...

Ce soir, peut-être parce que j'étais épuisée, et mentalement occupée par un autre sujet, je n'ai pas hurlé sur Léo. Il a mis plus de temps qu'hier à se calmer mais il l'a fait.

Ecrire ne me branche pas. Je sais que ma colère vient souvent de tout un tas de choses cumulées sur la journée, et qu'arrivée au coucher, je n'ai qu'une hâte, ne plus entendre les gosses. Résultat j'explose en 3 fois rien. L'agacement de devoir répéter tous les jours la même chose 100 fois ...

En tout cas, j'espère réussir à gérer les choses un peu mieux chaque jour.
Je note le hurlement dans la cave !
Revenir en haut Aller en bas
http://cyrielle.lemeunier.org/
ingrid38

avatar

Nombre de messages : 4828
Age : 40
Localisation : Brangues
Date d'inscription : 18/08/2009

MessageSujet: Re: ne pas réussir à ne pas crier   Dim 11 Sep 2011 - 20:08

Je te rejoins la-dessus cyrielle : ici, aussi rien ne fonctionne. Si je les consigne dans leur chambre, elles vont sortir dans les 2 minutes, ou appeler toutes les 10 secondes "j'peux sortiiiiiiiiiiiir !!"..

Si je souhaite m'isoler, elles me poursuivent...

Donc ça clashe forcèment...

Le hurlement primaire, je ne peux, pas d'endroit pour m'isoler du voisinage.
Le cahier, bah je le tiens ici lool, ça fait un peu de bien, surtout les réponses que vous me donnez me permettent de relativiser et de retrouver mon calme..


Je t'envoie toute ma compassion et si je trouve THE solution, je la partage, promis !!
Revenir en haut Aller en bas
https://dansmatribu.wordpress.com
Mamode

avatar

Nombre de messages : 6348
Age : 49
Localisation : Bourgoin Jallieu
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: ne pas réussir à ne pas crier   Dim 11 Sep 2011 - 20:17

Cyrielle a écrit:
Résultat j'explose en 3 fois rien. L'agacement de devoir répéter tous les jours la même chose 100 fois ...

et si tu écrivais ce que tu répètes 100 fois sur une pancarte (silence) et que tu la brandisses ou l'affiches (les consignes du soir) quelque part :

Ici quand cela ne marche pas,il m'arrive de sortir mon nez de clown. Je deviens "cocotte poulette" et soudain nos rapports humains changent - moi y compris. L'humour et le rire reviennent - cocotte poulette obtient l'adhésion des enfants avec sa bonne humeur ... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Sandrine

avatar

Nombre de messages : 5961
Age : 44
Localisation : Aoste
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: ne pas réussir à ne pas crier   Lun 12 Sep 2011 - 5:09

Il m'est arrivé au debut de fermer la porte de la chambre de Vivien à clé (avec Ysaline, ça n'a pas été nécessaire) pour qu'il comprenne ; je me suis moi-même enfermée dans ma chambre à de nombreuses reprises (plus souvent que de fermer leur porte).

Et quand je m'enferme et qu'ils tambourinent, ça ne fait que renforcer ma colere et mon écriture - et donc leur isolement - dure plus longtemps.
Ils ont fini par apprendre que, quand je ne suis pas disponible, je ne suis pas disponible et que c'est non négociable.
Aujourd'hui quand la moutarde me monte au nez, il arrive qu'il suffise d'un regard et d'un geste (je pointe l'escalier) du doigt pour qu'ils montent.
Mais ça ne s'est pas fait en un jour et oui j'ai bataillé dur.

Toutes les batailles que tu ne mènes pas maintenant sont celles qui t'epuisent et qui ne font que renforcer les difficultés sur le long terme.
Je me suis rendue compte de ça le jour où je me suis énervée très fortement sur les enfants pour une raison bidon et que j'ai réalisé qu'en fait je leur en voulais de mettre des miettes sur le canapé alors que je les avais moi-même autorisé à y prendre leur goûter parce que je n'avais pas envie de me battre .,,

Je pensais économiser mon énergie en évitant ce petit conflit (les obliger à rester à table pour manger) mais en fait je me suis épuisée en prenant sur moi et ça a été pire car j'ai été injuste et méchante avec eux.

donc oui l'écrit peut faire croire à une apparente facilité mais, comme tous les trucs apparemment faciles, il y a beaucoup de travail derrière.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scommc.fr
Cyrielle

avatar

Nombre de messages : 550
Age : 33
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Re: ne pas réussir à ne pas crier   Lun 12 Sep 2011 - 9:25

je ne renie pas l'utilité de l'écriture Sandrine.
Je ne peux malheureusement pas enfermer Léo à clé dans sa chambre 1) parce qu'on n'a pas de clé 2) Léo est un gamin anxieux de nature, l'enfermer seul dans un endroit dont il ne peut pas sortir angoisse terriblement, il se met à hurler, à pleurer, il tremble etc. Donc vraiment c'est très compliqué sur ce point.

Je m'énerve moins aussi contre les enfants depuis que j'ai décidé qu'ils nettoieraient leurs bétises ! Donc un truc renversé, un pipi dans la culotte, etc je fournis une éponge/une serpillère etc et ils se débrouille. Ca m'a aidée à bien souffler ...


Dernière édition par Cyrielle le Lun 12 Sep 2011 - 9:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://cyrielle.lemeunier.org/
Sandrine

avatar

Nombre de messages : 5961
Age : 44
Localisation : Aoste
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: ne pas réussir à ne pas crier   Lun 12 Sep 2011 - 9:28

Cyrielle a écrit:
je ne renie pas l'utilité de l'écriture Sandrine.
Je ne peux malheureusement pas enfermé Léo à clé dans sa chambre 1) parce qu'on n'a pas de clé 2) Léo est un gamin anxieux de nature, l'enfermer seul dans un endroit dont il ne peut pas sortir angoisse terriblement, il se met à hurler, à pleurer, il tremble etc. Donc vraiment c'est très compliqué sur ce point.

Moins tu lui laisses d'occasion de gérer son anxiété seul et plus il devient anxieux : il voit que tu ne le laisses pas seul, ça lui laisse entendre que soit rester seul est vraiment dangereux, soit il n'a pas les ressources pour le faire.
Dans les 2 cas, ça lui fait encore plus peur.

je ne dis pas qu'il faut le faire comme ça, brutalement, mais qu'il a besoin d'apprendre à surmonter son angoisse seul justement ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scommc.fr
Cyrielle

avatar

Nombre de messages : 550
Age : 33
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Re: ne pas réussir à ne pas crier   Lun 12 Sep 2011 - 9:53

je note Sandrine merci
Revenir en haut Aller en bas
http://cyrielle.lemeunier.org/
Célinette

avatar

Nombre de messages : 3448
Age : 39
Date d'inscription : 23/04/2009

MessageSujet: Re: ne pas réussir à ne pas crier   Lun 12 Sep 2011 - 11:02

Assez d'accord avec Sandrine sur ce point.
Mon ainé jamais laissé seul par peur de l'angoisser... est angoissé et ne peut rester seul dans une pièce fermée.
Mon second... laissé seul dans sa chambre (barrière "escalier" à la porte) par nécessité depuis tout petit, n'a aucune angoisse à rester dans sa chambre et ferme la porte pour qu'on lui fiche la paix. Lorsqu'on l'y envoie, il manifeste son mécontentement ("maman pas beau !!!") mais on voit clairement qu'il s'agit de contrariété, pas d'angoisse. alors que son frère panique et perd pied.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.petitlulu2005.unblog.fr   Mes recettes pour mon fisto
Vougy

avatar

Nombre de messages : 6868
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Re: ne pas réussir à ne pas crier   Lun 12 Sep 2011 - 11:59

Ici souvent je pratique l'isolement mais le mien. Comme les filles veulent pas aller dans leur chambre ou autre, ben c'est moi qui part.

Je m'enferme dans ma chambre, je souffle, je pleure, me rale (au choix, juste je peux pas hurler comme Caroline, sinon les voisins vont appeller la police!!!!!)

C'est un fonctionnement qui convient à tout le monde, j'en abuse pas, c'est uniquement quand je sens que en plus d'hurler, je vais être violente ou insultante.

Quand j'ai mis ça en place, j'ai bien expliqué, plusieurs fois le pourquoi du comment aux filles. Elles ont bien compris maintenant et au bout de 15min environ d'isolement, je vois souvent leurs petites têtes passer le pas de la porte. "maman tu n'es plus en colère?"
Et là on fait un gros calin en parlant à froid de ce qui s'est passé...

A chacun son truc!!! Faut juste trouver celui qui va bien...

Revenir en haut Aller en bas
Caroline

avatar

Nombre de messages : 3518
Age : 42
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: ne pas réussir à ne pas crier   Lun 12 Sep 2011 - 20:04

Faut que j'investisse dans des clés de portes moi... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Sandrine

avatar

Nombre de messages : 5961
Age : 44
Localisation : Aoste
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: ne pas réussir à ne pas crier   Lun 12 Sep 2011 - 20:07

Comme chez Vougy, j'ai droit au "t'es encore en colere maman ou on peut te parler ?"
Je trouve ça trop chou et ça finit de me ramener au calme ;-)...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scommc.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ne pas réussir à ne pas crier   

Revenir en haut Aller en bas
 
ne pas réussir à ne pas crier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ne pas réussir à ne pas crier
» Réussir un nouvel allaitement après un premier échec?
» Suis-je assez motivée pour réussir ?
» Comment réussir la cuisson en papillote ?
» Terrine de raie sauce gribiche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Simplement Parents :: Entre nous :: Parentalité ou le quotidien avec nos enfants-
Sauter vers: