Notre association a pour but de créer des lieux de rencontre, d'information et d'échange pour les parents.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 17 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 17 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 635 le Dim 19 Fév 2012 - 19:58
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Des limites, oui...mais comment ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ingrid38

avatar

Nombre de messages : 4828
Age : 40
Localisation : Brangues
Date d'inscription : 18/08/2009

MessageSujet: Des limites, oui...mais comment ?   Mar 27 Mar 2012 - 7:49

Depuis quelques semaines, nous "galérons" vraiment avec notre petit chéri de 3 ans.
Je reconnais qu'on n'a jamais trop posé de limites quand à ce qui est permis ou non avec lui, tout à notre émerveillement devant lui...Mais là, ça devient ingérable.
C'est le premier de mes enfants qui fait, par exemple, des crises à la caisse du magasin, quand il voit qu'on ne lui achète pas ce qu'il veut.
A la maison, il réclame sans cesse que j'aille lui acheter quelque chose, ou prendre à manger, si on lui dit non, il va se servir seul, et si on le reprend encore, c'est des hurlements, des coups dans les murs, il me boxe (sans faire mal, mais il a le geste quand même).
Il est constamment après ses soeurs, à toucher à tout, éteindre leur ordi, la TV pendant qu'elles s'en servent. Insulte beaucoup.
Il ne parle pas bien, mais les insultes et la phrase "C'est elle qu'a commencé", ça il maîtrise bien !

Pour tout, ce sont des confrontations : s'habiller, se laver, manger, se coucher, descendre de la voiture, etc...

Mes filles aussi ont eu ce passage "caractériel", mais jamais de cette puissance..Et j'avoue que je suis assez démunie, surtout en ce moment...
Hier soir, à 21h30, il ne voulait toujours pas se calmer et faire un temps calme, malgré toutes mes propositions. Je lui ai mis une tape sur les fesses
Alors, il a pleuré, s'est réfugié dans mes bras. Je me suis excusée bien sur, immédiatement, je lui ai expliqué pourquoi j'étais si en colère...
Et du coup, il a voulu aller se coucher, tout de suite, alors que j'accueillais son père qui rentrait du travail..Il a refait une crise pour que j'aille l'endormir.

D'ailleurs, il ne supporte plus du tout de dormir seul. Il le dit clairement. Il veut dormir avec nous, il dit "plein de place dans le lit de maman, une pour toi, une pour papa, une pour Yanis".
Ca commence à nous épuiser...

Si vous avez des astuces pour que nous restaurions notre "autorité", qu'il comprenne qu'il n'est pas le centre de notre Univers et que la vie retrouve une certaine douceur !
Merci !!
Revenir en haut Aller en bas
https://dansmatribu.wordpress.com
melplan

avatar

Nombre de messages : 2216
Age : 38
Localisation : Saint André de Chalencon (Haute-Loire - Auvergne)
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Des limites, oui...mais comment ?   Mar 27 Mar 2012 - 14:27

Pour avoi vécu un peu ça, tout s est arrangé quand j ai arrêté de le prendre pour un bébé plein de besoins que je n osais pas contrarier, et quand j ai eu réellement le sentiment de me faire bouffer.
Besoin d être respectée, sur de ses capacités à pouvoir attendre.
Quand j'était claire et sur de moi, ça a été facile de tenir le non et d'accompagner sa frustration.
Par contre il y a eu 3 mois de phase fessée Embarassed . C'était le seul moyen que pour marquer mes limites, le reste ne marchait pas.
Maintenant, je dis que je commence à être super fâchée, ça suffit.
Il coopère mieux depuis, ça l'a aidé à sentir qu'il savait faire.
Revenir en haut Aller en bas
ingrid38

avatar

Nombre de messages : 4828
Age : 40
Localisation : Brangues
Date d'inscription : 18/08/2009

MessageSujet: Re: Des limites, oui...mais comment ?   Mar 27 Mar 2012 - 14:35

Mes sentiments sont encore très ambivalents : c'est mon petit garçon, qui grandit et qui me rend très fière par ses apprentissages, son autonomie, etc... et c'est encore mon tout-petit bébé, avec qui j'adore dormir, malgré mes ronchonnements.
Je lui cède plus que facilement, tout le temps ou presque.

Mais ça me contrarie d'agir ainsi, je suis mal à l'aise face à son comportement de dictateur.
Surtout par rapport à ses soeurs que je vais reprendre sans peine, dès qu'elles franchissent mes limites et qui voient que Yanis transgresse tous nos principes sans aucune sanction...

Je n'arrive pas à trouver le juste milieu....
Revenir en haut Aller en bas
https://dansmatribu.wordpress.com
Célinette

avatar

Nombre de messages : 3448
Age : 39
Date d'inscription : 23/04/2009

MessageSujet: Re: Des limites, oui...mais comment ?   Mar 27 Mar 2012 - 19:36

Je vais peut être jeter une pierre dans ton jardin Ingrid et j'espère que tu ne m'en voudras pas... Mais comment veux-tu qu'il respecte des limites dont tu n'as pas encore précisément dessiné les contours pour toi même?
Je veux dire par là qu'à mon avis il sent bien que tu es toujours prête à céder et qu'il ne faut pas pousser beaucoup pour qu'il obtienne ce qu'il veut...
Ce n'est surtout pas un reproche, chacun fait bien comme il peut et surtout vu ce que vous traverser avec l'hospitalisation de votre fille.
Nicolas est capable de se transformer en vrai petit tyran avec qui laisse une brèche ouverte... Peut être commencer par une limite précise qui changerait ton quotidien de façon notoire, une seule chose, par exemple on ne touche pas la tv ou l'ordi si sa soeur s'en sert. Et trouver une conséquence qu'il pourrait assumer (il ne participe plus à cette activité s'il la perturbe).
Tu ne peux pas tout régler en même temps, surtout pas en ce moment... Courage !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.petitlulu2005.unblog.fr   Mes recettes pour mon fisto
Vougy

avatar

Nombre de messages : 6868
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Re: Des limites, oui...mais comment ?   Mar 27 Mar 2012 - 19:53

Personnellement je trouve que la place de Yanis est spéciale, déjà le petit dernier et un garçon après 4 filles... Je pense que déjà il faudrait être clair dessus, cela ne lui confère pas d'emblée plus de droits.
Je dis parce que je suis la petite dernière d'une fratrie de 3 et que j'ai vécu cette position du côté de l'enfant. Si je demande à mon frère et à ma soeur ce qu'ils en pensent c'est la même chose qui revient "toit tu as eu le droit de faire bien plus de choses que nous, tu as été couvée et chouchoutée par tout le monde y compris nous".

Après comment faire? Pas trop d'idées concrètes... On est en pleine galère aussi avec Marlène qui prend un espace immense. Intense, entière, c'est souvent génial mais parfois pesant. Je pense surtout à sa soeur qui sature de plus en plus. J'essaie d'appliquer ce que dis Célinette, une chose après l'autre, ma priorité reste de préserver une place pour Charlotte régulièrement.


Revenir en haut Aller en bas
Célinette

avatar

Nombre de messages : 3448
Age : 39
Date d'inscription : 23/04/2009

MessageSujet: Re: Des limites, oui...mais comment ?   Mar 27 Mar 2012 - 19:59

L'aînée d'une famille de 3 (dont une soeur de 14 ans de moins que moi) que je suis plussoie les propos de Vougy sur "être clair quant aux droits et devoirs égaux de chaque enfant de la fratrie"...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.petitlulu2005.unblog.fr   Mes recettes pour mon fisto
Mamode

avatar

Nombre de messages : 6348
Age : 49
Localisation : Bourgoin Jallieu
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Des limites, oui...mais comment ?   Mar 27 Mar 2012 - 20:05

Je plussoie les témoignages exprimés.
L'important pour moi est que tu réfléchisses aux limites que tu veux poser et que tu sois ferme. Ensuite d'y aller petit à petit.
Si nous ne définissons pas les limites pour l'enfant (il n'a pas le droit de tout réaliser, de tout faire), la vie sociale le fera pour lui et elle sera moins tendre ou il ne va pas comprendre.

Dans notre fratrie de 3, ma petite soeur a été chouchoutée pd bien longtemps. Je pense que cela ne l'a pas aidée à prendre son envol. Elle est revenue bien vite autour du nid.
Petite, cela a sans doute nourri des sentiments difficiles entre nous. (Moi j'étais la chouchoute de papa). Je crois qu'il faut être vigilant sur nos affects v/v de nos enfants. Nous perturbons aussi pas mal de choses dans leurs relations.

Zieute le cpte-rendu de la conférence de Armelle Brunot, cela va peut-être t'aiguiller Very Happy


Dernière édition par Mamode le Mar 27 Mar 2012 - 20:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ingrid38

avatar

Nombre de messages : 4828
Age : 40
Localisation : Brangues
Date d'inscription : 18/08/2009

MessageSujet: Re: Des limites, oui...mais comment ?   Mar 27 Mar 2012 - 20:07

oui, je sais que je ne suis pas claire là-dessus...Je m'en rends compte mais n'arrive pas à modifier mon comportement. Enfin souvent...

Petite victoire, nous n'avons pas cédé ce soir, il s'est endormi sans nous...Bon avec Loulou, qui dort sur un matelas à côté de lui (elle dort depuis 1h elle !) et lui cela fait 5 minutes que nous ne l'entendons plus, après 1h30 à le ramener dans son lit et lui expliquer le pourquoi du comment..

Après dans la journée, c'est vrai que par faiblesse et lassitude, je cède à tout, pour ne pas l'entendre hurler, faire ses crises...Alors que je sais que si j'étais sûre de moi, de mes convictions, j'arriverai à ne pas céder, comme je le fais pour des choses importantes..

Pfff, c'est pas gagné, moi je vous dis...J'ai peur d'en faire un enfant tyran, à force. Même si il est trognon en société, calme et civilisé...

Si je réfléchis deux minutes, dans son comportement, la chose qui m'insupporte le plus, c'est ses exigences sur tout en permanence...Comment pourrais-je faire pour qu'il arrête de réclamer tout et n'importe quoi en permanence...

Edit : je viens de lire ton msg, Mamode, je vais aller voir ton lien Wink
Revenir en haut Aller en bas
https://dansmatribu.wordpress.com
Sandrine

avatar

Nombre de messages : 5961
Age : 44
Localisation : Aoste
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Des limites, oui...mais comment ?   Mar 27 Mar 2012 - 22:56

Tu ne peux pas faire en sorte qu'il arrête de demander, c'est hors de ton contrôle puisque cela relève de son autonomie.

Par contre, tu peux changer la façon dont tu réagis à ses demandes. Ça, c'est sous ton contrôle.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scommc.fr
ingrid38

avatar

Nombre de messages : 4828
Age : 40
Localisation : Brangues
Date d'inscription : 18/08/2009

MessageSujet: Re: Des limites, oui...mais comment ?   Mer 28 Mar 2012 - 7:11

scratch je contrôle pas grand'chose en ce moment !

Quand il réclame à manger par exemple, je pense que c'est surtout parce qu'il s'ennuie...Mais je n'ai pas le courage de lui proposer une activité, ou de jouer avec lui..Enfin, rarement...

A travailler, quoi...
Revenir en haut Aller en bas
https://dansmatribu.wordpress.com
Sandrine

avatar

Nombre de messages : 5961
Age : 44
Localisation : Aoste
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Des limites, oui...mais comment ?   Mer 28 Mar 2012 - 8:17

ça pose la question du court terme/moyen-long terme : à court terme, ça t'aide de lui dire oui parce que ça te permet d'économiser une énergie vitale déjà bien mise à mal par la situation actuelle.
Mais d'un autre côté, ça te mine et ça te pèse de voir comment Yanis réagit. Ajouté à ça la crainte qu'il ne change pas et que les choses aillent en s'empirant ... ça fait un cocktail explosif pour miner tes réserves d'énergie et t'epuiser à long terme.
C'est une question de gestion d'énergie : en utiliser beaucoup maintenant pour en économiser sur le long terme ou la préserver maintenant avec le risque de ne plus en avoir assez plus tard pour gèrer des situations plus "graves".

Je sais que ce n'est pas facile et que ça demande aussi de trouver des ressources quotidiennes pour remplir son réservoir affectif.
Je pense que c'est vital pour toi, sincèrement, et que tu te mets en danger - et donc ta famille par ricochet - en portant tout à bout de bras et en assumant beaucoup de choses.
Je comprends ton envie d'être là pour eux mais en tant qu'amie, je te dis clairement que faire un burn-out n'aide pas les enfants :-/.




Après pour ce qui est de son ennui, la meilleure façon de le combattre à mon avis, c'est d'apprendre à inventer des jeux et donc d'être un peu livré à soi-même hors d'une activité construite par un adulte.

Bon courage et
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scommc.fr
erika
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 382
Age : 38
Localisation : La Batie-Montgascon
Date d'inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Des limites, oui...mais comment ?   Mer 28 Mar 2012 - 14:18

Pour dormir, il ne veut pas dormir avec une de ses soeurs?

MArtin a eu beaucoup de mal à quitter notre lit ( surtout mon côté d'ailleurs Very Happy ) et dés que sa soeur a dormi dans sa chambre, il a cessé de réclamer car il n'était plus seul... je crois que c'est ça qui lui manquais.

Quant aux limites, peut être commencer par quelques unes trés claires auxquelles tu tiens vraiment (grignotage ou autre...) et t'y tenir pour que les choses soient claires et nettes pour lui. Y aller progressivement...
JE crois que c'est comme ça que je m'y prendrais ..

Bon courage avec ton petit "tyran " Wink
Revenir en haut Aller en bas
Sandrine

avatar

Nombre de messages : 5961
Age : 44
Localisation : Aoste
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Des limites, oui...mais comment ?   Mer 28 Mar 2012 - 16:57

Je rejoins Erika sur le "une chose à la fois".
Ça permet d'amorcer un changement sans s'épuiser.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scommc.fr
Célinette

avatar

Nombre de messages : 3448
Age : 39
Date d'inscription : 23/04/2009

MessageSujet: Re: Des limites, oui...mais comment ?   Mer 28 Mar 2012 - 19:34

Je rejoins Erika et Sandrine sur ces points.
Et surtout ce que tu dis Sandrine me renvoie au fait que j'ai identifié il y a quelques temps que nos conflits conjugaux au sujet des enfants venaient principalement du fait que mon mari raisonnait à court terme et moi à moyen ou long terme, et ce de façon quasi systématique. Donc en accord sur le fond question éducation... mais la réponse sur l'instant coince. Et depuis qu'il a compris que céder aidait à court terme mais donnait souvent un effet rebond à long terme... on collabore mieux sur les points qui nous semblent vraiment importants : se tenir correctement à table (=volume sonore qui permette les discussions et pas d'éclaboussures sur les voisins !), se coucher à une heure raisonnable le soir, se préparer le matin sans attendre d'être complètement à la bourre.
Je dis pas qu'on réussit, mais on progresse !
Tu vois, c'est pas très ambitieux... et sans les difficultés que tu traverses et avec chez nous seulement deux enfants, c'est déjà un sacré boulot ! Sois un peu douce avec toi même... bises ;-)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.petitlulu2005.unblog.fr   Mes recettes pour mon fisto
Ptitpoupon26



Nombre de messages : 62
Age : 34
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 27/07/2011

MessageSujet: Re: Des limites, oui...mais comment ?   Mer 28 Mar 2012 - 19:37

J'ai connu ça aussi avec mon fils il était plus jeune j'ai donné donné donné... je ne savais pas ou étaient les limites mais surtout ou étaient MES limites... il a fallu une bonne grosse dépression pour le comprendre et c'est assez terrible à vivre...pour les enfants aussi. Aujourd'hui j'ai vraiment compris que MES besoins sont à respecter pour que lui aille bien. C'est vraiment flagrant aujourd'hui:
je prends soin de moi= lui va bien et n'a plus de comportement gênant (enfin si mais comme tous les enfants et pas toute la journée et la nuit). Bien sur ça a été très long à opérer comme changement donc il faut y aller petit à petit on ne peut pas du jour au lendemain tout changer, il va grandir aussi et ça ira de mieux en mieux pour ton petit bout.
J'ai remarqué aussi dans ce que tu dis que de l'entendre raler ou pleurer est difficile pour toi, moi c'était pareil je faisais vraiment tout pour éviter de l'entendre je m'épuisais à le faire meme tellement c'était trop dur, mais c'est le contraire qui arrive en fait plus on le ménageait plus il était demandeur et exigeant. Là aussi il a fallu que j'accepte qu'un enfant a le droit de pleurer et de raler que ça ne signifie pas que je fais mal ou qu'il va mal.
Courage en tout cas I love you
Revenir en haut Aller en bas
ingrid38

avatar

Nombre de messages : 4828
Age : 40
Localisation : Brangues
Date d'inscription : 18/08/2009

MessageSujet: Re: Des limites, oui...mais comment ?   Mer 28 Mar 2012 - 20:48

Merci les filles !! Aujourd'hui cela a été plus doux entre nous, peut-être parce que ses soeurs étaient plus présentes, il a pu jouer avec elles toute la journée.
Pour le coucher, ça n'a pas été comme hier par contre, il a refusé d'aller se coucher, j'étais dans l'attente du coup de fil de Margaux, je n'ai donc pas insisté plus que ça, il a fini par s'endormir sur le canapé, pff...

Je suis claire avec moi-même : je refuse de le voir grandir. Ca va trop vite, c'est mon dernier enfant, à contre-coeur, et je voudrais le garder tout-petit encore longtemps...Mais lui veut grandir, rue dans les brancards pour pour échapper à ça...
Mais je n'arrive pas encore à l'accepter. Je pense que c'est ça, le noeud du pb, qui me fait le couver, lui passer tout, l'accaparer comme un petit.

Bon aujourd'hui j'ai réussi à ne pas céder à ses demandes incessantes de nourriture. Car il y en a eu bcp moins, vu qu'il était bien occupé.

Pour ses ronchonnements, ça je n'y arrive pas encore, je m'énerve, crie et finis par céder. Mad
Revenir en haut Aller en bas
https://dansmatribu.wordpress.com
calie

avatar

Nombre de messages : 3
Age : 34
Date d'inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Des limites, oui...mais comment ?   Jeu 29 Mar 2012 - 18:16

déjà tu as conscience de ton problème et ça c'est énorme.
maintenant à toi de faire un travail la dessus.

bon courage
Revenir en haut Aller en bas
melplan

avatar

Nombre de messages : 2216
Age : 38
Localisation : Saint André de Chalencon (Haute-Loire - Auvergne)
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Des limites, oui...mais comment ?   Jeu 29 Mar 2012 - 19:21

Tu affronte beaucoup de choses en même temps!
Si le comportement de yanis te pose plus soucis maintenant, c'est peut etre que tu es trop préoccupée par ta perle et tu voudrais bien trouver un peu de répis.
C'est peut être le moment d'imposer TES besoins, mais, comme dis plus haut, progressivement.
Poser des limites bien sur, c'est le voir grandir aussi, et ça fait vraiment beaucoup d'émotions difficiles.
Tu n'es qu'une femme humaine, avec je trouve, déjà un courage immense, alors ménage toi, impose toi de temps en temps, afin de ne pas craquer. Ton petit est capable de le supporter et aura d'autant plus confiance en toi, car sûre de toi.
Doucement mais fermement, à ton rythme.
Prend bien soin de toi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des limites, oui...mais comment ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des limites, oui...mais comment ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les dents poussent, oui mais comment?
» Sport oui mais comment faire ??
» comment leur expliquer qu'un bebe va arriver (cherche livre)
» Se plaquer les cheveux en attendant le défrisage mais comment?
» Siège auto et hiver, mais comment vous faites?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Simplement Parents :: Entre nous :: Parentalité ou le quotidien avec nos enfants-
Sauter vers: