Notre association a pour but de créer des lieux de rencontre, d'information et d'échange pour les parents.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Mai 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 635 le Dim 19 Fév 2012 - 19:58
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Un article sur l'école en Finlande ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Sandrine

avatar

Nombre de messages : 5961
Age : 45
Localisation : Aoste
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Un article sur l'école en Finlande ...   Sam 14 Avr 2012 - 6:50

Revenir en haut Aller en bas
http://www.scommc.fr
Bruno



Nombre de messages : 116
Age : 35
Localisation : Bourgoin-Jallieu
Date d'inscription : 26/10/2011

MessageSujet: Re: Un article sur l'école en Finlande ...   Sam 14 Avr 2012 - 7:49

Alors s'il est vrai qu'il y a beaucoup de choses que l'on gagnerait à reprendre dans le système éducatif finlandais, il y a quand même un certain nombre de points qui, de mon point de vue, ne sont pas aussi parfaits que veut bien le faire croire l'article.

Je ne sors pas mes infos de mon chapeau, j'ai fait une demi-année de ma formation d'enseignant en finlande, mon mémoire professionnel devait porter sur le système éducatif finlandais te j'ai du coup plusieurs amis enseignant finlandais. Et si certaines choses ont pu évoluer en 7 ans...
D'autre part, l'article n'indique pas du tout qu'un certain nombre de problématiques d'enseignement sont différentes en Finlande, l'apprentissage de la lecture par exemple (le finnois est une langue "transparente", il n'y a pratiquement aucune difficulté rencontré dans l'apprentissage de la lecture et de la forme de l'écrit).

Je peux développer si ça intéresse, mais en rentrant de week-end.

Pour finir quand même, je tiens à redire que j'ai beaucoup d'intérêt pour ce système et qu'il a de nombreuses qualités, mais là ça ressemble quand même à de l'apologie sans beaucoup de prise de recul, en tout cas pour ce que je crois savoir de la situation "réelle".
Revenir en haut Aller en bas
Sandrine

avatar

Nombre de messages : 5961
Age : 45
Localisation : Aoste
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Un article sur l'école en Finlande ...   Sam 14 Avr 2012 - 8:58

c'est intéressant d'avoir d'autres points de vue sur le sujet justement !
Je me doute que tout n'est pas idéal et parfait et ça vaut le coup de voir ce qui peut être transposable ou non.

Et du coup, ça m'intéresse que tu développes !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scommc.fr
Maria

avatar

Nombre de messages : 965
Age : 39
Localisation : Villefontaine
Date d'inscription : 28/04/2009

MessageSujet: Re: Un article sur l'école en Finlande ...   Sam 14 Avr 2012 - 12:33

Moi je suis très interessée aussi par ton point de vue Bruno, surtout que je ne crois pas du tout au côté "en Finlande tout est génial", chez nous tout va mal de l'article...
La conclusion : "Mais en attendant, la Finlande nous montre une autre façon de considérer les rapports professeurs/élèves, qui, en France, demeurent remplis de méfiance réciproque. Cet exemple nous incite aussi à adopter une vision différente de l’organisation des apprentissages, en laissant de côté le modèle du maître « tout-puissant » et du bon élève soumis et obéissant (chez nous, pour beaucoup, le “bon maître” est celui qui dicte son cours à une classe silencieuse) . Et tout ça, ce serait quand même déjà une sacrée révolution !"

Méfiance reciproque ?
Maître tout puissant ?! Qui dicte son cours à une classe silencieuse ! affraid
Je trouve ça fou que l'on puisse encore penser ça de l'école française (qui a beaucoup de choses à améliorer certes, mais faut pas dire n'importe quoi non plus !)

Et puis je trouve tout sauf judicieux de citer PISA pour dire que le système Finlandais est génial, n'oublions pas que les deux premiers pays sont la Chine et la Corée, et leur système scolaire ne me fait pas rêver...
Et puis dernière chose, la finlande n'a pas du tout le même contexte social que le notre, et on ne peut pas négliger ça...

Pour tout ça, j'aimerai vraiment un autre avis que juste un avis de ce genre complètement manichéen. Parce que la Finlande a vraiment des choses à nous apprendre, mais perso, ce genre d'article ne m'apporte rien...
Revenir en haut Aller en bas
Bruno



Nombre de messages : 116
Age : 35
Localisation : Bourgoin-Jallieu
Date d'inscription : 26/10/2011

MessageSujet: Re: Un article sur l'école en Finlande ...   Dim 15 Avr 2012 - 6:49

Bon je vais essayer de répondre de manière chronologique, comme ça, si je n'ai pas le temps de finir, je saurai où j'en suis...

PISA :

comme le dit Maria, il faut prendre beaucoup de précautions avec les résultats de PISA. De plus, lors de la précédente enquête (2005 je crois), la Finlande était en tête du classement général et en tête dans la quasi totalité des items. Du coup, ils "baissent" ;-) ...
Au delà du smiley, la troisième place est excellente, mais les échos que j'ai de mes amis sur place ont tendance à pointer l'apparition de difficultés (d' "autorité / discipline " en particulier) qu'ils ne connaissaient pas avant. Bien sûr ces sentiments de quelques enseignants/parents n'ont pas valeur d'étude. Mais l'un des enseignants concernés a fait mon chemin à l'inverse et avait été très surpris des problèmes de gestions de groupes posées par les classes primaires en France. Il me dit, ce sont ses mots propres que les élèves finlandais commencent à s'agiter un tout petit peu comme les petits français.

Petite parenthèse sur la place de la France, si je n'ai pas regardé 2009, en 2005 la France était aussi en queue de peloton, mais au milieu du classement.

Concernant les écarts les plus faibles entre garçons/filles, finlandais/étrangers, entre catégories sociales, c'est déjà un peu plus pertinent.
Entre garçons/filles, ça s'explique probablement parce que la société finlandaise ne fait pas ou presque de distinctions entre filles et garçons, ce qui est très bien, bien sûr.
Entre finlandais et étrangers : le nombre comme la proportion d'étrangers en Finlande sont extrêmement faibles, c'est un fait. Conséquence ou non, les moyens développés pour le bon accueil de ces élèves (et familles d'ailleurs) sont, pour ce que j'ai vu en voir, assez prodigieux. Dans la seule école où j'ai pu l'observer, tout était fait pour que l'apprentissage de la langue et l'intégration des élèves et de leurs familles (cours de finnois gratuits à l'école pour les parents par exemple) se fassent le plus rapidement et le mieux possible.
Enfin, concernant les écarts sociaux, ils sont là encore, pour ce que j'en ai vu, assez relatif.

Maël se réveille, to be continued ...
Revenir en haut Aller en bas
Bruno



Nombre de messages : 116
Age : 35
Localisation : Bourgoin-Jallieu
Date d'inscription : 26/10/2011

MessageSujet: Re: Un article sur l'école en Finlande ...   Dim 15 Avr 2012 - 11:18

LE BIEN ÊTRE A L'ECOLE

Il est vrai qu'il y a une vrai réflexion sur ce point, que le bien être de tous (élèves comme enseignants) est recherché dans le cadre de l'école. Ceci dit pour certains points mis en avant, ce qui est décrit n'est pas toujours ou plus vraiment en adéquation avec ce que j'ai pu observer

Concernant les espaces dans l'école, c'est effectivement un point de différence notable. L'espace classe n'est pas seulement un espace pensé pour accueillir x élèves et 1 maître. Il y a en général un espace supplémentaire important qui accueille des coins utilisés ponctuellement. Ces grandes classes existent aussi en France, et réfléchir autour de l'aménagement ça fait partie des préoccupations d'un certain nombre d'enseignants français. La différence, c'est que c'est, pour ce que j'ai pu en voir, systématique et surtout que l'espace hors bureau est vraiment important (de 33 à 50% de l'espace total).

A propos des établissements de petites tailles, ce n'est pas la réalité observée. Les établissements de ville sont très souvent de très grosses écoles (puisque l'école primaire finlandaise accueille souvent également l'équivalent du collège) entre 10 et 15 classes.
En campagne, il y avait historiquement beaucoup de petites écoles, mais comme en France, les regroupements sont systématiques dès que l'occasion se présente.

Les relations enseignants/élèves (et enseignants/parents d'ailleurs) sont effectivement généralement plus familières que ce qu'on a l'habitude de voir en France, tout en restant très respectueuses. Là où la comparaison ne peut pas vraiment s'établir c'est que la société finlandaise est assez différente de la société française et l'attitude des élèves à l'école est aussi le reflet de la société. La société finlandaise étant sereine et soucieuse de la règle, les liens avec l'école s'en ressentent. Là encore, la tendance serait plutôt à l'évolution...
Quand aux comportements gênants, j'en ai observé très peu en classe en 4 mois. Ca explique peut-être ce que l'article nomme le seuil de tolérance très haut... Pas ou peu de sanction, ça parait logique quand il n'y a pas ou peu de transgressions.
Et les professeurs avec qui j'en ai parlé (c'est une partie de mon mémoire) considèrent que ce n'est pas un travail spécifique que l'école fait qui explique cette société apaisée mais plutôt l'école qui est à l'image de cette société.
Ceci étant, il est vrai que le regard des professeurs sur les élèves (et plus généralement des adultes sur les enfants) n'est pas tout à fait le même que celui qu'on a l'habitude de voir en France.
Mais je rejoins Maria sur le fait que dans de nombreuses classes française on est quand même très loin de la caricature de l'article.

Il n'y a effectivement pas de maternelle (la dernière année de jardin enfant se fait quand même souvent dans une école et ressemble très fortement à la grande section française). Les taux d'encadrement sont très haut, mais les encadrants sont des professionnels de la petite enfance et pas de professeurs (sauf pour les 6 ans). Les objectifs du jardin d'enfant sont bien l'éveil et la socialisation sans programme ni exigence. Ceci étant là encore le contexte social (et la langue écrite finnoise) explique les différences d'orientation entre les deux systèmes.

To be continued
Revenir en haut Aller en bas
Sandrine

avatar

Nombre de messages : 5961
Age : 45
Localisation : Aoste
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Un article sur l'école en Finlande ...   Dim 15 Avr 2012 - 17:26

Merci Bruno pour ces premiers éléments.

J'ai beaucoup travaillé avec des Scandinaves dans mon ancienne vie professionnelle et c'est vrai que ce qu'ils en disaient, c'est qu'ils sont globalement beaucoup plus disciplinés, moins dans la contestation systématique des règles comme nous pouvons l'être en France.

Un peu trop soumis à la règle me disait un Suédois ;-) ...

Chez eux, la fessée y est interdite depuis plus de 30 ans, est-ce lié ?

Pour ce qui est de "l'agitation" des enfants ... il se trouve que la société influe dans le sens de rendre les enfants plus kinesthésiques : nos ordinateurs - notamment les nouvelles générations tactiles - incitent à être dans ce mouvement.
Les enfants d'il y a 40 ans en France étaient plutôt visuel-auditif (restent assis, écoutent, ...) ... ceux d'aujourd'hui depuis déjà 10 ou 15 ans, sont plutôt visuel kinesthésique (ont besoin de bouger, d'être en mouvement pour apprendre, ...).
C'est un point à prendre en compte dans l'installation de la classe, l'organisation des activités, ...

J'attends avec impatience la suite des commentaires.
et je te rejoins évidemment sur la caricature qui est faite des enseignants français : j'en rencontre bcp de super chouettes pour ma part et je vois pleins de choses qui se passent bien, même s'il y a des points à améliorer, comme partout.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.scommc.fr
Cyrielle

avatar

Nombre de messages : 550
Age : 34
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Re: Un article sur l'école en Finlande ...   Dim 15 Avr 2012 - 18:37

Sandrine je n'ai pas compris la relation dite ici :

Citation :
il se trouve que la société influe dans le sens de rendre les enfants plus kinesthésiques : nos ordinateurs - notamment les nouvelles générations tactiles - incitent à être dans ce mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
http://cyrielle.lemeunier.org/
Sandrine

avatar

Nombre de messages : 5961
Age : 45
Localisation : Aoste
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Un article sur l'école en Finlande ...   Dim 15 Avr 2012 - 19:59

Cyrielle a écrit:
Sandrine je n'ai pas compris la relation dite ici :

Citation :
il se trouve que la société influe dans le sens de rendre les enfants plus kinesthésiques : nos ordinateurs - notamment les nouvelles générations tactiles - incitent à être dans ce mouvement.

La télé est un appareil visuel-auditif : on est devant inactif, on regarde et on écoute.
L'ordinateur - et encore plus les appareils tactiles - sont des appareils essentiellement visuel-kinesthésique : on bouge (souris ou doigt) et on regarde.

Ça influence le développement de nos enfants et joue sur leurs façons d'apprendre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scommc.fr
Bruno



Nombre de messages : 116
Age : 35
Localisation : Bourgoin-Jallieu
Date d'inscription : 26/10/2011

MessageSujet: Re: Un article sur l'école en Finlande ...   Lun 16 Avr 2012 - 6:34

L'école a 7 ans ... Pour moi c'est un peu comme l'absence de maternelle, des différences importantes de contextes sociales et de problématiques d'apprentissages expliquent ces choix divergents. Je ne pense pas que l'on puisse établir une vérité absolue sur une voie qui serait meilleure que l'autre.
Concernant le respect des rythmes ... La journée scolaire augmente au fur et à mesure de la scolarité (la journée n'est pas la même pour les enfants de 7 et 10 ans par exemple), ce qui est une idée intéressante je trouve. En revanche, là où l'article est inexact c'est qu'il sépare sport et culture des apprentissages du matin. Dans les premières classes les élèves ont école de 8h30 à 13h30 environ avec un créneau d'1h réservé au déjeuner (le repas de midi n'est culturellement pas un gros repas en Finlande). Dans ces 20h hebdomadaires, les élèves font de l'art, de l'anglais, de la musique et du sport en plus des autres disciplines. Plus grand, le volume horaire augmentant ils font également du travail du bois ou de la couture (les classes sont beaucoup moins sexuées qu'on pourrait le croire), une deuxième voire une troisième langue, du design ... Concernant l'après-midi, il y a effectivement la possibilité de faire du sport, des activités artistiques ou culturelles dans les locaux de l'école avec des encadrants qualifiés (parfois des enseignants) mais ces activités sont payantes quoi qu'à un prix raisonnable et dépendant des revenus des parents.

Le redoublement n'existe effectivement pas (ou plus exactement une procédure ressemblant au redoublement est prévue, mais extrêmement rarement utilisée. Quand elle est utilisée, elle est très bien acceptée par tout le monde).

Les séquences sont effectivement de 45 minutes (avec parfois des doubles plages horaires pour les maths ou le finnois avec une pause au milieu) entrecoupées par des pauses de 5 minutes, une récréation plus longue étant au programme de la matinée en plus de la plage horaire réservée au repas. Ceci dit, deux petites choses : en France, en primaire, on fonctionne aussi avec des séances courtes ; cette segmentation est partiellement explicable par le fait que les professeurs des écoles finlandais enseignent 2 matières "seulement" en plus du finnois et des maths. Du coup, les élèves changent très souvent de salles ce qui implique une segmentation du temps de type collège.

L'orientation est un point sous-développé par l'article et vraiment intéressant. L'élève en échec "n'existant pas" en Finlande, tous les élèves suivent un parcours commun jusqu'à 15 ans modulo deux ou trois choix d'options. Ensuite, le lycée est complétement modulaire. Les lycéens finlandais doivent présenter le finnois et un cours général de maths et culture scientifique au bac, c'est le tronc commun. Ensuite chacun fait le choix chaque année des cours qu'il souhaite suivre et des options qu'il veut présenter au bac.
Cela peut donner des parcours atypiques comme des lycéens qui choisissent de ne faire que des maths une année, puis que du finnois ou alors une lycéenne qui a passé finnois, maths et 6 langues étrangères au bac.
Cela implique forcément une sacré organisation derrière et surtout un ratio professeurs/élèves relativement bas.
Concernant la voie professionnelle, la différence essentielle c'est qu'elle est considérée de valeur équivalente à la voie générale, qu'elle n'est pas pointée comme une voie de garage, celle du non-choix de l'élève plus en difficulté. Les élèves qui choisissent ces lycées le font par choix. D'autre part, ils ont la possibilité de poursuivre leur formation après le lycée et de rejoindre facilement des cursus longs comme ceux d'ingénieurs par exemple.
Cela fait partie intégrante d'un élément essentiel du système éducatif finlandais, la possibilité de "se former tout au long de la vie". La volonté c'est que chacun puisse à n'importe quel âge, s'orienter vers une formation de son choix.

To be continued, désolé pour les énormes pavés.
Revenir en haut Aller en bas
ingrid38

avatar

Nombre de messages : 4828
Age : 41
Localisation : Brangues
Date d'inscription : 18/08/2009

MessageSujet: Re: Un article sur l'école en Finlande ...   Lun 16 Avr 2012 - 7:55

Tes "pavés" sont plus qu'intéressants et répondent à beaucoup de mes questions. Merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
https://dansmatribu.wordpress.com
Maria

avatar

Nombre de messages : 965
Age : 39
Localisation : Villefontaine
Date d'inscription : 28/04/2009

MessageSujet: Re: Un article sur l'école en Finlande ...   Lun 16 Avr 2012 - 8:10

Au contraire, merci de prendre le temps pour ces pavés très intéressants !
Revenir en haut Aller en bas
Bruno



Nombre de messages : 116
Age : 35
Localisation : Bourgoin-Jallieu
Date d'inscription : 26/10/2011

MessageSujet: Re: Un article sur l'école en Finlande ...   Lun 16 Avr 2012 - 8:32

Je me rends compte que j'ai dit une petite bêtise. Les enseignants finlandais sont formés et qualifiés pour tout enseigner en primaire. Mais de fait, il y a systématiquement échange de service pour les matières où les enseignants sont spécialisés. Y compris dans de toutes petites écoles (3 classes à 12 élèves...).
Revenir en haut Aller en bas
Delph

avatar

Nombre de messages : 795
Age : 41
Date d'inscription : 25/05/2009

MessageSujet: Re: Un article sur l'école en Finlande ...   Mer 18 Avr 2012 - 22:27

Pour être allée en Finlande ,et y avoir un ami , je dois dire que le sentiment général qui se dégage de ce pays est le respect , ils respectent les règles de vie en société , les gens et les enfants , les différences , l'environnement , les habitants font preuve de civisme.... Ils ont donc aussi une école différente de la notre.
Personnellement j'ai adoré ce pays mais il faut se rendre à l'évidence , notre pays (et ses habitants) est bien trop différent pour pouvoir y transposer quelque chose de la Finlande à mon avis .
Dommage Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Bruno



Nombre de messages : 116
Age : 35
Localisation : Bourgoin-Jallieu
Date d'inscription : 26/10/2011

MessageSujet: Re: Un article sur l'école en Finlande ...   Jeu 19 Avr 2012 - 7:01

C'est reparti ...

Concernant les effectifs, je n'ai plus la règle en mémoire, mais les effectifs observés en classe correspondent à ce qui est écrit. La palme revenant à une école de 36 élèves, pour laquelle il y avait 3 enseignants, 1,5 poste d'aide éducateur, un psy scolaire et un rééducateur à mi-temps et l'intervention d'une prof de langue...


LES METHODES PEDAGOGIQUES

Pour ce que j'ai pu en observer (une vingtaine de classes dans 4 écoles différentes), on est loin de la réalité décrite. Ou plus précisément, il y avait deux réalités bien distincts : le "tronc commun" en finnois et en maths ou j'ai surtout observé un peu de cours magistral et beaucoup de travail individuel sur fichier; et toutes les autres matières, où on travaillait effectivement beaucoup en projet, en rendant les élèves le plus acteurs possible de leurs apprentissages.
Certes le travail sur fichier était très différencié avec une avancée chacun à son rythme et des aides fournies en fonction de l'aisance de l'élève, mais on ne peut pas dire que ce soit une pédagogie révolutionnaire.
Concernant la compréhension, on en revient à la langue finnoise qui ne pose pas de difficulté d'apprentissage de la lecture ce qui permet à l'élève de se concentrer presque uniquement sur cet aspect.
Et pour la maîtrise de la langue orale, je n'ai rien observé de spécifique, elle était travaillée et pensée de manière transversale comme on le fait en France.

Finalement, la classe la plus intéressante que j'ai pu observé au niveau pédagogique était une classe du lycée franco-finlandais d'Helsinki menée par une enseignante française (avec des élèves finnois). En effet, j'avais vraiment l'impression d'observer une réalité assez proche de ce qu'on nous aurait présenté en formation comme un fonctionnement "idéal". Son explication était simple : "je n'ai absolument pas besoin de me soucier de la gestion de groupe, les élèves sont partants pour tout ce que je propose, j'ai moins d'heures de cours et beaucoup moins de fatigue à la fin de la journée. Tout ça me permet de vraiment travailler comme je veux le faire et au final j'ai bien plus de temps pour moi que quand j’enseignais en France."
Sans dire que sa manière d'enseigner serait facilement à la portée de tous en Finlande, elle mettait clairement l'accent sur des conditions d'enseignement bien meilleures pour expliquer l'aboutissement de sa pratique professionnelle.


L'EVALUATION

Il n'est pas tout à fait exact de dire qu'il n'y a pas d'évaluation pour les enfants les plus jeunes. J'ai vu des tests faits en maths et en finnois. Cependant comme les tests étaient fait en fonction des possibilités de chacun, tous les élèves étaient mis en réussite.

Pour le reste, l'article correspond à la réalité que j'ai observé.

VALORISATION DES ENSEIGNANTS

Toute cette partie sur la formation et l'image des enseignants correspond à ce que j'ai pu voir.



Concernant les conclusions ...

Oui il est probablement possible d'évoluer dans ce sens si on en a le courage politique.

Cependant les réalités culturelles et surtout sociales sont bien trop différentes pour qu'on puisse calquer le modèle finlandais sur le modèle français.
Ce qui est triste dans l'article c'est la caricature qui est faite de l'enseignement en France qui montre bien le parti pris de l'article ...

Maintenant, on peut en discuter Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Bruno



Nombre de messages : 116
Age : 35
Localisation : Bourgoin-Jallieu
Date d'inscription : 26/10/2011

MessageSujet: Re: Un article sur l'école en Finlande ...   Jeu 19 Avr 2012 - 7:07

Sandrine a écrit:

Pour ce qui est de "l'agitation" des enfants ... il se trouve que la société influe dans le sens de rendre les enfants plus kinesthésiques : nos ordinateurs - notamment les nouvelles générations tactiles - incitent à être dans ce mouvement.
Les enfants d'il y a 40 ans en France étaient plutôt visuel-auditif (restent assis, écoutent, ...) ... ceux d'aujourd'hui depuis déjà 10 ou 15 ans, sont plutôt visuel kinesthésique (ont besoin de bouger, d'être en mouvement pour apprendre, ...).
C'est un point à prendre en compte dans l'installation de la classe, l'organisation des activités, ...

S'il est vrai que les modes d'apprentissages évoluent, les enfants plus kinesthésiques étaient déjà plutôt bien pris en compte à l'époque.

Ce que voulait dire mon ami, c'est qu'il ressent une début de baisse de la motivation pour l'école, un début de remise en cause de la sacralité de la règle. En fait, ce serait un début d'évolution de la société qui influerait sur les comportements à l'école.
Revenir en haut Aller en bas
Maria

avatar

Nombre de messages : 965
Age : 39
Localisation : Villefontaine
Date d'inscription : 28/04/2009

MessageSujet: Re: Un article sur l'école en Finlande ...   Jeu 19 Avr 2012 - 19:58

Merci beaucoup Bruno pour toutes ces précisions éclairées.
Ce que je trouve vraiment dommage c'est que l'on retombe toujours sur des articles très clichés qui n'ont pour moi aucun intéret. Dire que en Finlande les classes sont plus grandes et qu'il y a moins d'élève par enseignant n'apporte rien... Pour moi c'est un faux problème. Bon ok, on aimerait tous des grandes classes pour aménager plusieurs espaces et des effectifs plus faibles. Mais 24 élèves dans une classe, pour moi c'est correcte, et on ne va pas refaire toutes les écoles, pas écolo.
Je travaille très peu en groupe classe entier, mais beaucoup en ateliers ou petits groupes qui ont des tâches différentes, et j'ai toujours réussi à contourner le problème de nombre ou de place, en envoyant des élèves travailler dans le couloir, en bcd, dans une salle libre... en faisant un petit coin art dans la classe, ou en mettant deux ordi au fond de la classe... Bon ok, c'est pas l'idéal, mais ça se fait. C'est pour moi juste un côté matériel.
Par contre, impossible de rentrer vraiment dans le fond, la pédagogie et les pratiques de classe en Finlande. J'ai trouvé une fois une vidéo sur Internet à propos de prise de note en carte heuristique, j'avais trouvé ça génial et j'ai beaucoup utilisé en grammaire pour la mémorisation et la compréhension du fonctionnement. Je regrette de ne pas pouvoir trouver plus de renseignements qui peuvent faire avancer ma pratique de classe.

Après, je plussoie le côté "respect de la règle" des scandinaves. J'ai halluciné en Norvège de monter de le train et de voir qu'il fallait demander un billet au contrôleur (qui ne controlait rien).
En France personne ne payerait !! En Norvège, personne ne trichait...
C'est quand même plus facile d'être serein avec ses élèves quand on n'a pas à se préoccuper des règles élémentaires de civisme et de citoyenneté.
Revenir en haut Aller en bas
Sandrine

avatar

Nombre de messages : 5961
Age : 45
Localisation : Aoste
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Un article sur l'école en Finlande ...   Jeu 19 Avr 2012 - 20:10

Pour ce qui concerne le nombre d'élèves par classe, je vous conseille le livre "les jeux-cadres de formation" de Thiagi, un must pour organiser des activités de formation et de réflexion dans le jeu pour les adultes et les enfants (de 2 à plusieurs centaines de participants !)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scommc.fr
Maria

avatar

Nombre de messages : 965
Age : 39
Localisation : Villefontaine
Date d'inscription : 28/04/2009

MessageSujet: Re: Un article sur l'école en Finlande ...   Lun 23 Avr 2012 - 21:11

Sandrine a écrit:
Pour ce qui concerne le nombre d'élèves par classe, je vous conseille le livre "les jeux-cadres de formation" de Thiagi, un must pour organiser des activités de formation et de réflexion dans le jeu pour les adultes et les enfants (de 2 à plusieurs centaines de participants !)

J'ai téléchargé un extrait kindle gratuit et ça m'emballe bien.
Je vais commander. Merci pour l'info.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un article sur l'école en Finlande ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un article sur l'école en Finlande ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Simplement Parents :: Entre nous :: La scolarité, l'instruction-
Sauter vers: